Allez au contenu, Allez à la navigation



Projet de loi relatif à Mayotte

 

7. Les tensions nées de l'acculturation

La revendication de la départementalisation, maintes fois réitérée, s'accompagne cependant du refus -au moins officiel- de toute transposition à Mayotte du modèle réunionnais ou antillais. Il s'agit d'éviter la spirale bien connue ailleurs : élévation artificielle des niveaux de vie, effondrement des activités productives, déstructuration sociale, aggravation de la dépendance et des rancoeurs.

La société mahoraise est aujourd'hui en pleine mutation et confrontée à des risques sérieux d'éclatement. Essentiellement rurale et traditionnelle, elle s'ouvre désormais à la modernité avec toutes les difficultés que cela implique. Cela s'exprime dans la contestation de plus en plus avérée de la justice cadiale, au fonctionnement souvent archaïque, et l'émancipation des femmes mahoraises.

L'absence de débouchés pour les jeunes cadres mahorais peut également engendrer des frustrations.