Allez au contenu, Allez à la navigation



Projet de loi de finances pour 2003 : Le budget de 2003 et son contexte économique et financier

 

3. L'Etat, collectivité publique toujours fortement déficitaire

Capacité ou besoin de financement au sens de Maastricht

(en points de PIB)

 

1997

1998

1999

2000

2001

2002

2003

Etat

- 3,6

- 3,0

- 2,5

- 2,4

- 2,3

- 3,2

- 3,0

Sécurité sociale

- 0,4

- 0,1

+ 0,3

+ 0,5

+ 0,3

- 0,15

- 0,2

ODAC

+ 0,7

+ 0,1

+ 0,3

+ 0,4

+ 0,4

+ 0,6

+ 0,4

Collectivités locales

+ 0,2

+ 0,3

+ 0,3

+ 0,2

+ 0,2

+ 0,15

+ 0,15

Durablement déficitaire, l'Etat s'est singularisé entre 1999 et 2001 en étant la seule collectivité connaissant un besoin de financement pérenne d'un niveau toujours trop important, et cela à la différence notamment des collectivités locales qui elles, connaissent de façon structurelle une capacité de financement comprise entre 0,2 et 0,3 point de PIB. Néanmoins, il convient de relever qu'à compter de 2002 les régimes de sécurité sociale devraient renouer, après trois années « d'excédent », avec des besoins de financement, à hauteur de 0,15 à 0,20 point de PIB.

Evolution du déficit par catégorie d'administrations publiques entre 1997 et 2003

(en points de PIB)