Allez au contenu, Allez à la navigation



Projet de loi de finances pour 2003 : Mer

 

III. L'ENSEIGNEMENT MARITIME

A. DISPOSITIF DE L'ENSEIGNEMENT MARITIME

1. Enseignement supérieur

L'enseignement maritime supérieur comprend un réseau de 4 établissements les écoles nationales de la marine marchande (ENMM) qui sont situées au Havre, Saint-Malo, Nantes et Marseille.

Ces quatre écoles assurent les formations des officiers Chefs de quart, des capitaines et chefs mécaniciens des navires de commerce.

Un plan pluriannuel de spécialisation de ces établissements a été mis en place. Il a pour objectif de rationaliser le fonctionnement des ENMM tout en adaptant l'enseignement maritime aux nouvelles normes de formation des gens de mer imposées par la convention internationale sur les normes de formation des gens de mer, de délivrance des brevets et de veille (STCW).

2. Enseignement secondaire

Les lycées professionnels maritimes accueillent les élèves qui se préparent au CAP, BEP ou BAC professionnel dans trois domaines d'activité : pêche, commerce et cultures marines. L'effectif dans ces établissements, de l'ordre de 1.200 élèves jusqu'en 1994, est en constante progression depuis. Il sera d'environ 1.750 élèves à la rentrée scolaire 2002-2003, le fléchissement entre 1998 et 1999 étant dû à la réduction de la durée des études de CAP.