Allez au contenu, Allez à la navigation



Projet de loi de finances pour 2003 : Sports

 

5. Le soutien à la formation des cadres et animateurs

La formation des sportifs repose sur les centres de formation des clubs agréés par le ministère, les instituts, les écoles nationales et les centres d'éducation populaire et des sports (CREPS), l'objectif à court terme pour ces derniers étant de redéfinir leurs missions et de rationaliser leur réseau en vue d'implanter un CREPS par région. Le ministère n'assure plus depuis 1982 la formation des enseignants d'éducation physique et sportive, mais continue d'assurer une formation initiale et continue à ses cadres (160 stagiaires en 2001-2002) et aux animateurs professionnels, par la délivrance de diplômes (près de 14 000 en 2001, dont les deux tiers pour le secteur des sports) donnant accès aux professions réglementées du champ sportif. De nouvelles activités ou combinaisons d'activités tendent à émerger, de telle sorte que le ministère est aujourd'hui amené à réfléchir à la polyvalence des filières de formation dans le cadre de la rénovation des diplômes et de la recherche d'une meilleure employabilité. La première étape de cette rénovation a été marquée par la création en septembre 2001 d'un nouveau diplôme, le brevet professionnel de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport, et deux spécialités de ce brevet ayant trait à la politique de la ville sont actuellement en cours de création.