Allez au contenu, Allez à la navigation



 

    retour sommaire suite

3. L'utilisation du recours à l'emprunt

Les sommes empruntées sur les marchés servent à financer le remboursement d'emprunts antérieurs et les investissements, mais aussi à couvrir le déficit de la section de fonctionnement du budget de l'Etat.

Le graphique ci-dessous fait apparaître une symétrie entre l'évolution de la courbe des emprunts nouveaux et celle du déficit de fonctionnement. Depuis 2002, la plongée du déficit de fonctionnement explique principalement le redressement de la courbe des emprunts nouveaux.

Evolution du recours à l'emprunt et de son utilisation
pour financer l'investissement et le fonctionnement

(en milliards d'euros)

En 2004, le gouvernement prévoit de consacrer 57 % du recours à l'emprunt aux remboursements d'emprunts antérieurs (69 % en projet de loi de finances pour 2003), 23 % à l'investissement public (27,4 % en projet de loi de finances pour 2003) et 20 % à des dépenses de fonctionnement (17,2 % en projet de loi de finances pour 2003).

Répartition en 2004 du recours à l'emprunt

(en milliards d'euros et en pourcentage)

    retour sommaire suite