Allez au contenu, Allez à la navigation



 

    retour sommaire suite

3. Une exécution 2003 difficile à tenir

Le gouvernement pilote l'exercice 2003 dans la transparence. En recettes, il a annoncé une moins-value d'environ 5 milliards d'euros à l'occasion du débat d'orientation budgétaire pour 2004, et estime à l'occasion de la présentation du projet de loi de finances pour 2004 qu'une nouvelle minoration de même montant, partagée pour moitié entre recettes fiscales et non fiscales, doit être envisagée.

En dépenses, le gouvernement ne propose pas de révision de l'objectif fixé en loi de finances initiale car il souhaite tenir le plafond de dépenses fixé à 273,8 milliards d'euros pour les crédits du budget général. En revanche, une révision de la prévision de solde des comptes spéciaux du Trésor figurera dans le collectif de fin d'année.

Profil du solde d'exécution en 2003

(en milliards d'euros)

Source : situations mensuelles budgétaires

    retour sommaire suite