Allez au contenu, Allez à la navigation



 

    retour sommaire suite

G. LES AUTRES AGRÉGATS

1. L'agrégat « Mise en oeuvre des politiques nationales et communautaires de développement agricole et rural »

Cet agrégat regroupe l'ensemble des moyens des services déconcentrés du ministère, à l'exception de ceux consacrés à la sécurité et à la qualité sanitaire de l'alimentation. Ces moyens concernent :

- les crédits de rémunérations, les indemnités et les autres charges de personnel, ainsi qu'une partie des crédits de formation continue ;

- les crédits de fonctionnement des services : les loyers, les charges de fonctionnement courant, les équipements mobiliers et immobiliers, les matériels informatiques.

Ces crédits sont, au total, en augmentation de 5,6 % en 2004, cette augmentation résultant de celle des dépenses ordinaires ( + 5,7 %) à la fois dépenses de personnels (+ 6,3 %) et de fonctionnement (+ 1,8 %).

2. L'agrégat « Fonctions support »

Cet agrégat est constitué des crédits de personnel et de fonctionnement de l'administration centrale du ministère de l'agriculture et de la pêche.

Avec un effectif de 2.029 emplois en 2002, l'administration centrale du ministère exerce, d'une part, des fonctions de gestion des politiques décrites dans les agrégats de prestations de service et de programmes d'intervention et, d'autre part, des fonctions de gestion interne des moyens de fonctionnement alloués au ministère.

Les dépenses de cet agrégat sont constituées quasi exclusivement de dépenses du titre III, qui s'élèvent pour 2004 à 182,15 millions d'euros, en hausse de 1,25 % par rapport à 2003. Au sein de ces dépenses ordinaires, les dépenses de personnel représentent 60 % du total et s'élèvent à 109 millions d'euros, en hausse de 2,54 % par rapport à 2003. Les dépenses de fonctionnement s'élèvent à 73,15 millions d'euros, en baisse de 0,6 % par rapport à 2003.

3. L'agrégat « Participation aux charges de pension »

Cet agrégat est constitué de la participation aux charges de pension des personnels du ministère de l'agriculture et de la pêche (pensions civiles) inscrite à son budget en loi de finances. En revanche, ce dernier ne comptabilise pas la dépense exécutée car le paiement des pensions n'est pas effectué par le ministère.

En 2004, les dépenses relatives à cet agrégat s'élèvent à 369,3 millions d'euros, soit une augmentation de 2,5 % par rapport à 2003.

Récapitulation des dépenses publiques bénéficiant à l'agriculture et à la forêt en 2004

(en millions d'euros)

Agrégats

PLF 2004

Budget ministère

Autres crédits nationaux

Total

Formation, recherche et développement

1.231,3

591,78

1.823,08

Sécurité et qualité sanitaire de l'alimentation

470,63

 

470,63

Mise en oeuvre des politiques nationales et communautaires de développement agricole et rural

473,1

 

473,1

Multifonctionnalité de l'agriculture

1.157,33

86,00

1.243,33

Gestion durable de la forêt

342,88

 

342,88

Aides aux produits et régulation des marchés

712,43

 

712,43

Gestion durable des pêches maritimes et de l'aquaculture

34,31

 

34,31

Fonctions support

184,14

 

184,14

Participation aux charges de pension

369,32

 

369,32

 
 
 
 

Total

4.975,44

677,78

5.653,22

Total (hors gestion durable des pêches maritimes)

4.941,13

677,78

5.618,91

Total BAPSA

12.318,9

 

12.318,9

 
 
 
 

Total des dépenses publiques nationales

17.260,03

677,78

17.937,81

Total 2 = Total 1 + Total BAPSA

 
 
 

Estimation des dépenses agricoles de l'Union européenne bénéficiant à la France

10.182,3

 

10.182,3

Total 3

 
 
 

Total des dépenses publiques nationales et européennes

27.442,33

677,78

28.120,11

Total 4 = Total 2 + Total 3

 
 
 

Total des dépenses publiques nationales et européennes hors prestations sociales agricoles

15.123,43

677,78

15.801,21

Total 5 = Total 4 - total BAPSA

 
 
 

Source : ministère de l'économie, des finances et de l'industrie, « bleu budgétaire » 2004

    retour sommaire suite