Allez au contenu, Allez à la navigation



 

    retour sommaire suite

C. LES PRIORITÉS DU BUDGET 2005

Le ministère de l'intérieur entend poursuivre, en 2005, quatre objectifs principaux :

1. L'application de la LOPSI

L'exécution du troisième exercice de la loi d'orientation et de programmation pour la sécurité intérieure (LOPSI n° 2002-1094 du 29 août 2002) constitue le premier objectif du budget de l'intérieur pour 2005.

A cet effet, le budget pour 2005 prévoit la création de 1.000 emplois, comme l'an dernier (15,4 % de l'objectif fixé sur cinq ans) et une croissance de 28,7 millions d'euros des crédits de fonctionnement de la police nationale (+ 4 %). Les emplois nouveaux sont répartis à parts égales entre les personnels actifs (490 gardiens de la paix et 10 contrôleurs généraux) et les personnels administratifs, techniques, scientifiques et spécialisés. A la fin de l'année 2005, environ 60 % des effectifs prévus par la LOPSI auront été créés, soit le taux théorique après trois années d'exécution sur cinq.

Le budget pour 2005 comporte aussi une progression de 13,8 millions d'euros de crédits de paiement pour l'immobilier (+ 9 %) et de 22,4 millions d'euros de crédits de paiement pour l'informatique (+ 26,6 %). Il prévoit aussi un effort particulier pour le logement (+ 5 millions d'euros, soit + 36 % avant transferts).

L'année 2005 verra aussi l'engagement de la deuxième tranche de la réforme des corps et carrières avec la première année de mise en oeuvre du protocole du 17 juin 2004, comportant en particulier des augmentations de rémunération en contrepartie d'une redistribution de responsabilités ainsi qu'une amélioration des conditions de promotion des policiers.

Au total, 68 % des crédits prévus par la LOPSI auront été engagés après trois années d'application sur cinq, dont 58 % pour l'investissement.

2. L'adaptation des moyens d'action de la sécurité civile

Elle se concrétise, en particulier, par l'acquisition de deux avions gros porteurs, des subventions d'équipement aux services départementaux d'incendie et de secours (SDIS), en hausse de 19,3 millions d'euros (+ 42,2 %), la création de 47 emplois, au profit du groupement des moyens aériens (+ 23 emplois) et des états-majors de zone (+ 24 emplois).

En outre, l'année 2005 verra la réalisation de la quatrième tranche du plan de modernisation de la brigade des sapeurs-pompiers de Paris, la progression de 3 % des dotations de fonctionnement de la sécurité civile (+ 1 million d'euros) et 1,8 million d'euros pour des mesures catégorielles et indemnitaires.

    retour sommaire suite