Allez au contenu, Allez à la navigation



Projet de loi relatif à la communication audiovisuelle et au nouveau service public de la télévision

 

5. Insister sur les obligations des chaînes en la matière en évitant cependant caractère réducteur et redondances des dispositions

Vos rapporteurs insistent sur ce point car il ne faudrait pas que la focalisation du projet de loi et, par là-même, des médias, sur les « minorités visibles » cache un autre volet du problème : la présence et la représentation médiatique des 52% de femmes composant notre société.

C'est pourquoi, si votre commission approuve, pour l'essentiel, les amendements adoptés par l'Assemblée nationale en vue de garantir la prise en compte de la diversité de la société française à la fois dans la programmation des chaînes et au sein de leur personnel, elle vous proposera toutefois :

- de revenir sur la notion de diversité « ethnoculturelle », trop réductrice ;

- et de supprimer certaines dispositions redondantes avec le droit en vigueur.