Allez au contenu, Allez à la navigation



Projet de loi de finances rectificative pour 2010

 

D. UN DÉFICIT BUDGÉTAIRE PORTÉ À 149 MILLIARDS D'EUROS

1. Un déficit supérieur de 27 % à celui de la loi de finances initiale

Le déficit budgétaire de 2010 s'établirait à 149 milliards d'euros, un montant supérieur de 27 % aux 117,4 milliards d'euros votés en loi de finances initiale.

Ce montant est également supérieur, de 11,3 milliards d'euros, à celui enregistré en 2009.

2. Un déficit primaire supérieur à 100 milliards d'euros

La dégradation du déficit budgétaire conduit à interrompre le mouvement de retour du solde primaire vers un niveau proche de l'équilibre, qui seul permet une stabilisation de l'endettement.

En 2010, le déficit servira non seulement à payer les charges de la dette mais également, à hauteur de 106 milliards d'euros, les dépenses courantes de l'Etat.