Allez au contenu, Allez à la navigation



 



Retour Sommaire Suite

C. LA GUYANE : UNE ACTION À CONDUIRE D'URGENCE

A l'instant où se dessine une perspective constructive en Nouvelle-Calédonie, il convient cependant d'être attentif aux indices de fragilité qui se multiplient en Guyane. A cet égard, il convient de se féliciter de l'envoi par le Gouvernement de M. Jean-François Merle comme émissaire chargé d'une " mission d'écoute et de propositions " dans ce département d'outre-mer qui connaît depuis une année une série de troubles, qu'il serait grave de négliger.

La Guyane est en effet très souvent perçue à travers le prisme déformant de la vitrine de haute technologie que constitue le centre spatial guyanais de Kourou. Or, avec un taux de chômage d'environ 30 %, après une augmentation de 20 % en un an, la Guyane se trouve dans une situation économique et sociale très délicate.

Il suffit pour s'en persuader de rappeler les deux principales périodes de " troubles " traversées par ce département depuis l'automne dernier.

Il s'agit, en premier lieu, de la grave crise étudiante du mois de novembre 1996, suscitée par les défaillances du système éducatif, sur un territoire dont 54 % de la population à moins de 25 ans. Pendant ce conflit, Cayenne a en effet été le théâtre de violences particulièrement graves, le mois de novembre ayant été marqué par quatre nuits d'émeutes et de pillage pendant lesquelles des armureries ont été pillées, un manifestant tué, plusieurs personnes blessées par balles, et des dizaines de millions de francs de dégâts causés.

Il s'agit, en second lieu, des violentes manifestations d'avril 1997, lancées par le principal syndicat de Guyane, l'union des travailleurs guyanais (UTG), à la suite de l'incarcération en Martinique de dix personnes -dont plusieurs dirigeants syndicaux ou politiques soupçonnées d'avoir participé à l'incendie du domicile du procureur de la République de Guyane.

A cet égard votre rapporteur se félicite de la visite qu'effectuera le président de la République dans ce département du 23 au 25 novembre prochain.

Retour Sommaire Suite