Vous êtes ici : Rapports > Rapports d'information




Retour Sommaire Suite

II. LES CRÉDITS INSCRITS AU FITTVN

Institué par la loi d'orientation n° 95-115 du 4 février 1995 d'orientation pour l'aménagement et le développement du territoire, le Fonds d'investissement des transports terrestres et voies navigables (FITTVN) fait l'objet d'un compte d'affectation spéciale. Il figure sous le n° 902-26 au fascicule des comptes spéciaux du Trésor.

A. LES RECETTES : LE DOUBLEMENT DE LA TAXE SUR LES TITULAIRES D'OUVRAGES HYDROELECTRIQUES CONCÉDÉS (E.D.F)

Il est proposé de porter à 3,9 milliards de francs les recettes du fonds, soit une augmentation de 800 millions de francs.

Cette hausse résulte du produit attendu (1,69 milliard de francs) de la taxe sur les titulaires d'ouvrages hydroélectriques concédés (EDF en l'occurence), dont le présent projet de loi de finances (article 22) prévoit de doubler le taux.

La contribution supplémentaire demandée à Electricité de France selon le Gouvernement, à l'économie qu'elle réalisera en 1998 à la suite de l'abandon du projet de mise à grand gabarit du canal Rhin-Rhône.

B. LES DÉPENSES DU FITTVN

1. Le réseau routier

Les investissements sur le réseau routier national bénéficieraient en 1998 de 1,835 milliard de francs, soit 48 % des ressources du FITTVN.

Ces investissements progresseraient de 227 millions de francs par rapport à 1997.

2. Les voies navigables

Les investissements sur le réseau des voies navigables devraient recevoir 430 millions de francs en 1998, soit une hausse significative de 80 millions de francs par rapport à l'exercice précédent.

Ils représenteraient ainsi près de 12 % des emplois du Fonds contre 9 % environ l'année dernière.

Retour Sommaire Suite



Haut de page
Actualités | Travaux Parlementaires | Vos Sénateurs | Europe et International | Connaître le Sénat | Recherche
Liste de diffusion | RSS | Contacts | Recrutement | Plan | Librairie | FAQ | Mentions légales | Accessibilité | Liens | Ameli