Allez au contenu, Allez à la navigation



 

Retour Sommaire Suite

2. Les avions de transport

L'essentiel du parc est composé de TRANSALL auxquels s'ajoutent quelques C 130 HERCULES américains et quelques CASA CN 235 produits en Espagne.



Type

Nombre

Entrée en service

Charge
transportée/Distance

Nombre maximum de passagers

Transall C 160 1ère génération

46

1967

4 T à 4400 km

91

Transall C 160 2ème génération

20

1981

8 T à 6600 km avec RVT

91

Hercules C 130 H/H 30 ...........

14

1987

10 T à 550/4850 km

92/122

Casa CN 235-100 ....................

10

1991

3 T à 1950 km

44

L'armée de l'Air recevra 9 TRANSALL rénovés en 1999. Ce programme est terminé.

Cette rénovation permettra-t-elle toutefois d'assurer les missions jusqu'à l'entrée en service du nouvel avion de transport ?

Huit pays d'Europe ont approuvé les caractéristiques provisoires de l'avion de transport futur (ATF). L'intention est d'acquérir près de 300 avions (dont 50 pour la France) sur " étagères " soit auprès de constructeurs européens, groupés sous l'égide d'AIRBUS Industrie, soit dans l'industrie américaine (avions C 130 J et C 17) soit en Russie et en Ukraine par adaptation de l'Antonov 70.

Les seuls crédits prévus en programmation (614 millions de francs en crédits de paiement et 2 908 millions de francs d'autorisations de programme) doivent aller au préfinancement du programme qui devrait également être assuré par les industriels concernés. Pour 1999, 44 millions de francs seulement seront consacrés au développement du programme.

La poursuite du programme ATF paraît indispensable pour deux raisons. Une raison militaire puisque la relève des TRANSALL les plus anciens doit être assurée dès 2004 et que la standardisation des avions de transport des armées de l'air européennes présente un fort intérêt logistique. Une raison industrielle, car ce programme pousserait fortement à la fédération des industriels européens de l'aéronautique dans le domaine militaire et qu'il inciterait à une meilleure intégration des programmes civils et militaires

Retour Sommaire Suite