Vous êtes ici : Rapports > Rapports d'information


Retour Sommaire Suite

F. CONCLUSION DE LA MISSION

1. Un encadrement des partenariats permettra de consolider les acquis de cette politique

La fusion du ministère des affaires étrangères et de la coopération, ainsi que l'arrivée d'un nouveau directeur à l'AFAA, offrent l'occasion de réformer le mode de fonctionnement de l'association, et de recadrer son champ d'action. Les modalités d'intervention de l'AFAA se sont en effet considérablement diversifiées au cours des dernières années, avec notamment le développement des partenariats avec les collectivités et les entreprises. Cette ouverture de l'AFAA est bénéfique puisqu'elle lui permet de dégager de nouveaux moyens et de faire bénéficier son expertise à de nouveaux acteurs associés au développement de la politique culturelle extérieure de la France. Cependant, le développement des partenariats avec les collectivités locales doit être conçu de manière à ce qu'il ne conduise pas l'AFAA à devenir un simple prestataire de service pour les collectivités.

2. Des relations assainies avec les ministères pour développer de nouvelles synergies

La définition des objectifs de l'AFAA doit s'effectuer au sein d'un conseil d'administration recomposé, et les orientations stratégiques définies par le ministère des affaires étrangères doivent faire l'objet d'une concertation avec les différents partenaires de l'AFAA, notamment avec le ministère de la culture. La réforme du ministère des affaires étrangères permet de rétablir une relation saine avec l'AFAA et doit permettre une meilleure organisation de la concertation, afin que les différents acteurs culturels puissent mettre en commun leurs compétences. Des collaborations devraient être développées dans le cadre des manifestations commerciales, des manifestation de promotion de l'offre universitaire française, et avec la promotion du livre à l'étranger.

3. Le renforcement de la veille culturelle et de l'évaluation des actions

La veille culturelle à l'étranger et l'évaluation des actions de l'AFAA doivent être développées de manière plus systématique pour répondre aux demandes exprimées à l'étranger. Des outils d'évaluation simples tels que le coût de l'exposition, sa fréquentation et les retombées dans la presse locale devraient être utilisés à cette fin.

Retour Sommaire Suite


Haut de page
Actualités | Travaux Parlementaires | Vos Sénateurs | Europe et International | Connaître le Sénat | Recherche
Liste de diffusion | RSS | Contacts | Recrutement | Plan | Librairie | FAQ | Mentions légales | Accessibilité | Liens | Ameli