Allez au contenu, Allez à la navigation



La Poste : le temps de la dernière chance

 

2. Établir la cartographie des besoins par territoires pertinents

Ces commissions de présence postale territoriale pourraient être chargées de la définition, avec La Poste qui y siège, de la nouvelle cartographie de la présence postale, conformément aux responsabilités précédemment définies :

- à La Poste de proposer les implantations nécessaires pour assurer l'accessibilité au service universel définie ci-dessus ;

- à l'Etat d'assurer la présence renforcée du type « politique de la ville » et « aménagement du territoire » ;

- aux élus de mobiliser les financements pour aller, le cas échéant, au-delà de ces critères s'ils le souhaitent.

L'idée serait d'établir un véritable schéma d'offre de services postaux sur un territoire pertinent : l'intercommunalité, le pays, le canton, voire le département. Il est en effet indispensable que les nouvelles structurations spatiales que sont les intercommunalités et les pays, espaces de projets, qui semblent des territoires pertinents pour un tel exercice de planification des besoins en services publics soient pris en compte au premier chef au sein de ces commissions. L'espace départemental apparaît quant à lui comme celui de la proximité, tout en permettant, par sa taille, une certaine mutualisation et une certaine péréquation.