Allez au contenu, Allez à la navigation



La Poste : le temps de la dernière chance

 

2. La logistique, vecteur de croissance du groupe

Le courrier a représenté en 2001 moins du tiers de l'activité de la Deutsche Post, mais plus des deux tiers de son résultat. La logistique représente désormais plus de la moitié de l'activité du groupe.

Le chiffre d'affaires de la Deutsche Post est plus de deux fois supérieur à celui de La Poste. Il a crû de 17,6 % en 2002, pour atteindre 39,3 milliards d'euros, contre 33,4 milliards d'euros en 2001. Cette forte croissance trouve son origine dans la prise de contrôle totale de DHL, au début de l'année 2002. Le résultat brut d'exploitation, environ 2,4 milliards d'euros, correspond aux prévisions annoncées. Il est inférieur de 5 % à celui de l'année 2001, bien que les objectifs de toutes les divisions aient été atteints ou dépassés. Le bénéfice annuel (660 millions d'euros en 2002) chute cependant de 58 % par rapport à l'année précédente, en raison de la charge exceptionnelle représentée par le remboursement à l'Etat fédéral, en décembre 2002, d'un montant de 907 millions d'euros, correspondant à des subventions que la commission européenne a jugé illicites (la DP a déposé un recours auprès de la cour européenne de justice et devant le tribunal administratif de Berlin).

La stratégie du groupe, qui a pris le nom commercial « Deutsche Post World Net » en 2001 pour souligner l'importance du développement de l'activité logistique, repose depuis le 1er janvier 2003 sur trois piliers :

- l'activité traditionnelle, le courrier postal, a représenté en 2001 un chiffre d'affaires de 11,7 milliards d'euros (le chiffre 2002 sera publié le 25 mars 2003), soit un tiers de l'activité, mais plus des deux tiers du résultat courant ;

- le courrier exprès et la logistique ; ces deux secteurs auparavant distincts sont regroupés par intégration des trois sociétés DHL, Danzas et Deutsche Post Euro Weg. Ils ont généré en 2002 un chiffre d'affaires de 21 milliards d'euros, soit 53,4 % du chiffre d'affaires total de la DP, contre 44,6 % en 2001. Le siège de cette division sera situé à Bruxelles ;

- les services financiers, depuis le rachat de la Postbank au 1er janvier 1999, voient leur chiffre d'affaires représenter 7,6 milliards d'euros, en 2001, soit 22 % de l'activité.

L'axe principal de développement de la Deutsche Post repose sur la société DHL, qui regroupe la totalité des activités courrier exprès et logistique, dans le cadre du programme de valorisation du groupe intitulé « STAR », qui doit permettre de faire progresser le résultat d'exploitation à 3,1 milliards d'euros en 2005.