Allez au contenu, Allez à la navigation



Filière arboricole

 

D. UN CAPITAL CONFIANCE RARE AUPRÈS DU CORPS MÉDICAL ET DES CONSOMMATEURS

Dans un environnement marqué par l'augmentation des produits alimentaires industriels et le développement des maladies liées à une mauvaise alimentation, les vertus des fruits ne sont plus à souligner. Grâce à leur forte teneur en vitamines, sels minéraux et oligo-éléments, ainsi qu'à leurs vertus antioxydantes, les fruits -ainsi que les légumes- constituent un moyen simple et efficace de prévention de nombreuses pathologies cardio-vasculaires et dégénératives, telles que le cancer. Ils apportent en effet certains éléments indispensables à la santé humaine : vitamine C, vitamine E, vitamine B9, caroténoïdes, mais aussi potassium, magnésium, calcium et de nombreux polyphénols.

Au-delà de la richesse nutritionnelle des fruits, leur faible densité énergétique doit être soulignée. Ainsi, ils apportent peu de calories pour des volumes importants et les sucres naturels qu'ils contiennent -fructose- procurent un effet durable de satiété par rapport à des produits allégés. En tant que tels, ils sont appelés à constituer l'une des familles d'aliments de base de toute alimentation équilibrée. En recommandant de consommer 5 à 10 portions de fruits et légumes par jour, c'est 200 à 400 grammes de fruit qu'il est officiellement conseillé de consommer quotidiennement.

L'aspect qualitatif et gustatif est également fondamental. Résultant de techniques de production performantes, innovantes et de plus en plus respectueuses de l'environnement, les fruits donnent lieu à un acte de consommation directement lié au plaisir des sens. Déclinable sous de multiples formes (frais, appertisé, surgelé, en jus, en sorbet, en glace, mélangé à des produits laitiers ...), consommable à tout moment de la journée et flatteur aux papilles du fait des sucres qu'il contient, le fruit est l'aliment plaisir par excellence. A titre anecdotique, mais révélateur, on relèvera que c'est essentiellement de fruits qu'était composée la corne d'abondance nourrissant Zeus, le plus important des dieux païens, dans son enfance.