Allez au contenu, Allez à la navigation



La justice, de la gestion au management? Former les magistrats et les greffiers en chef

 

III. UNE FORMATION ENCORE PERFECTIBLE

A. DIVERSIFIER EN AMONT LES PROFILS DES RECRUTÉS

1. Une grande homogénéité des entrants à l'ENM et à l'ENG

La formation à la gestion des magistrats et des greffiers en chef visent à les sensibiliser à l'importance des enjeux budgétaires, à leur inculquer les techniques qui leur seront utiles dans leurs fonctions et, finalement, à diffuser une culture commune de gestion au sein de l'ensemble de l'institution judiciaire. Il est, toutefois, possible de regretter, dans cette perspective, une très grande homogénéité des profils des entrants à l'ENM et à l'ENG en formation initiale. Les candidats reçus aux concours de ces deux écoles n'ont, en effet, que rarement un profil gestionnaire ab initio.

L'étude des profils des auditeurs de justice de la promotion 2006 fait ressortir le caractère largement minoritaire des profils gestionnaires. Seuls quatre auditeurs de justice ont obtenu auparavant un diplôme en gestion, soit 1,4 % de l'effectif total de la promotion.

Les auditeurs de justice ayant un diplôme en matière de gestion
(Homme / Femme, origine du recrutement, âge)

Diplôme en matière de gestion

Homme/Recrutement/Age

Femme/Recrutement/Age

Ecole normale supérieure - Agrégation d'économie et de gestion administrative

 

1

deuxième concours

33 ans

HEC

1

premier concours

27 ans

1

troisième concours

35 ans

Autres grandes écoles de commerce

 

1

premier concours

27 ans

Total

1

3

Total général

4

% par rapport à la promotion (288 élèves)

1,4 %

Source : Ecole nationale de la magistrature

La part des auditeurs de justice de cette promotion ayant une expérience en matière de gestion, de par de précédentes fonctions, n'est guère plus importante. En effet, seuls vingt six présentent ce profil, soit 9 % de l'effectif total de la promotion.

Les auditeurs de justice ayant une expérience en matière de gestion
(Homme / Femme, origine du recrutement, âge)

Expérience en matière de gestion

Homme/Recrutement/Age

Femme/Recrutement/Age

Attaché territoriale : budget, comptabilité, gestion domaniale, marchés publics

1

deuxième concours

42 ans

 

Attachée territoriale : budget, encadrement

 

1

deuxième concours

28 ans

Cadre en finances d'entreprise

 

1

troisième concours

35 ans

Chargée de mission recette générale des finances, puis trésorerie générale

 

1

deuxième concours

32 ans

Responsable à la direction du budget du Minefi

1

deuxième concours

34 ans

 

Secrétaire générale de mairie

 

1

deuxième concours

36 ans

Gestionnaire / chef d'entreprise

 

1

troisième concours

37 ans

Attaché au Minefi

1

deuxième concours

33 ans

 

Professeur d'économie

 

1

deuxième concours

33 ans

Gérant d'une SARL

1

premier concours

25 ans

 

Officier spécialisé dans la fonction financière

1

deuxième concours

33 ans

 

Agent comptable, puis fondée de pouvoir

 

1

troisième concours

35 ans

Greffier en chef

3

2 du deuxième concours

1 du concours complémentaire

31 à 35 ans

2

1 du deuxième concours

1 du concours complémentaire

32 à 36 ans

Trésorier ou président d'association

3

3 du premier concours

25 à 28 ans

6

6 du premier concours

24 à 36 ans

Total

11

15

Total général

26

% par rapport à la promotion (288 élèves)

9 %

Source : Ecole nationale de la magistrature

Votre rapporteur spécial regrette cette faible part des profils de gestionnaires dans le vivier recruté par l'ENM. Un constat très comparable pourrait, d'ailleurs, être fait du côté de l'ENG.