Allez au contenu, Allez à la navigation



Avenir du fret ferroviaire : comment sortir de l'impasse ?

20 octobre 2010 : Avenir du fret ferroviaire : comment sortir de l'impasse ? ( rapport d'information )
2. Le plan SNCF axé sur la réforme du wagon isolé

Partant du constat que le trafic de wagon isolé était la principale cause des difficultés financières de l'activité fret de la SNCF, la direction de l'entreprise historique a engagé une nouvelle réforme du fret en 200932(*). Le Schéma directeur pour un nouveau transport écologique des marchandises opéré par la SNCF, présenté au conseil d'administration de la SNCF le 23 septembre 2009, comporte en effet un volet de réorganisation du wagon isolé.

Cette réforme du wagon isolé vise à rationnaliser et massifier le trafic du wagon isolé. La nouvelle offre « multilots-multiclients » est fondée sur un plan de transport structuré autour d'un ensemble de lignes indépendantes, reliant de façon régulière deux zones économiques. Contrairement à ce qui est parfois affirmé, l'entreprise publique ne souhaite pas supprimer le wagon isolé mais passer d'une logique de transport de « produit à l'unité » à une logique de « transport par lots ». Chaque ligne sera constituée d'un ramassage vers une plate-forme en mode ferroviaire ou routier, d'un train d'axe puis d'une distribution finale. Cette nouvelle offre est fondée sur des engagements réciproques : d'une part, Fret SNCF s'engage à améliorer la qualité de ses services, notamment en termes de fiabilité et de rapidité, d'autre part, les clients garantissent les volumes contractuels faisant l'objet de commandes.

D'une manière générale, ces trains devront remplir certains critères d'éligibilité visant à garantir une équation économique suffisante :

- une fréquence minimale (3 allers-retours par semaine, pour assurer des délais performants) ;

- un seuil de remplissage minimum des trains ;

- une relation directe, de point à point.

Le système « multilots-multiclients » permet une connexion avec les réseaux des pays voisins. Une entité agissant en tant qu'opérateur sera responsable du pilotage opérationnel et économique de chaque ligne et garantira leur équilibre économique. Pour les sites non reliés aux axes du futur système, des solutions dédiées ont été proposées. En outre, la SNCF maintiendra le wagon isolé dans sa forme actuelle pour le transport de marchandises dangereuses, contrairement à l'Italie.

La mise en oeuvre de l'offre « multilots-multiclients » s'appuiera sur plusieurs phases de tests et d'expérimentation. Les principaux chargeurs (qui représentent 70 % des volumes du wagon isolé actuel) ont d'ores et déjà permis d'affiner les paramètres de cette nouvelle offre. Depuis juillet dernier, des expérimentations sont en cours sur quatre axes. Une extension du périmètre des expérimentations est programmée à l'automne. La mise en place de ce plan devrait être effective à la fin de l'année 2010, à l'occasion du changement de service. L'objectif que se fixe la direction est de préserver en 2011 au moins les trois quarts des flux opérés en 2010, et de traiter autant de wagons isolés en 2010 qu'en 2009.

Les différents types de triages

Il faut différencier les triages qui reçoivent les trains massifs et ceux dont la mission est d'assurer la répartition des wagons isolés en fonction de leur destination. La plupart des triages assument les deux missions.

Concernant les trains massifs, il s'agit principalement de sites de relais qui permettent soit le changement de la locomotive, soit le changement du conducteur, soit les deux.

Les plateformes assurant jusqu'au changement de service de décembre 2010 le triage des wagons isolés sont classées en deux catégories : tri à la gravité (également appelé tri à la bosse) et tri à plat. Actuellement, il y a 8 plates-formes de triage à la gravité et 26 à plat.

La baisse de 40 % des wagons isolés remis par les clients en deux ans a poussé Fret SNCF à faire passer des tris à la gravité à la technique du tri à plat. En effet, pour un tri à la gravité il faut un apport minimal de wagons. Ce tri a des coûts matériels et humains élevés. Seules les plateformes de la future organisation « multilots-multiclients » générant un grand nombre de wagons à trier pourront être réservées au tri à la gravité.

La notion de hub a été élaborée pour des plateformes très importantes qui avaient pour mission d'être le coeur pulsant de l'organisation du wagon isolé établie en 2007. Cette notion disparaît car l'organisation « multilots-multiclients » privilégie un système d'axes de plateformes autour desquelles la complémentarité des wagons isolés dans la zone concernée permet de produire a minima 3 trains entiers réguliers par semaine.

Dans le cadre de la réforme, il devrait y avoir au moins 3 plateformes de triage à la gravité et un nombre non encore défini de plateformes de triage à plat.


* 32 Pour la SNCF, la technique ferroviaire qui consiste à transporter un volume insuffisant pour réaliser un train entier est appelé technique du wagon isolé. La technique du wagon isolé demande des opérations supplémentaires de regroupement de wagons afin de constituer un train sur une partie du parcours.