Allez au contenu, Allez à la navigation

 


Retour Sommaire Suite

C

CAMR : Conférence administrative mondiale des radio-communications, organe de l'IUT, s'appelle CMR (conférence mondiale des radiocommunicateurs), depuis 1993.

CCD (charged couplet device) : dispositif à transfert de charges des caméras à semi-conducteurs comprenant des plaquettes d'analyse de l'image dont chaque cellule produit une charge électrique proportionnelle à l'intensité de l'image en ce point. Ces charges électriques sont transférées point par point et ligne par ligne pour constituer le signal vidéo de la caméra.

CD : compact DISC - Disque optique compact, support privilégié des programmes multimédias, dans différents types d'applicatons, professionnelles ou grand public.

CDI : Compact- Disc Interactive - disque compact interactif pouvant contenir du son, des images fixes ou animées ou des programmes informatiques.

CDMA (code division multiple access) : standard américain de téléphonie mobile numérique. Différencie par un code les diverses conversations transmises simultanément tandis que la technologie GSM les distingue en leur affectant à chacune une fréquence différente.

CD-ROM : Compact Disc read only memory. D'abord utilisé comme mémoire auxiliaire d'ordinateur, constitue maintenant un support d'édition grand public. C'est un disque de lecture dans lequel on ne peut inscrire d'informations.

Cellulaire : désigne un mode d'organisation des systèmes de radiotéléphonie dans lequel un plan d'attribution de fréquences élémentaires est appliqué à une zone géographique baptisée cellule, ce qui permet de réutiliser une même fréquence pourvu que ce ne soit pas dans une cellule voisine.

Circuit intégré : assemblage d'éléments de circuit électronique, tels que des transistors et des résistantes, sur un cristal de silicium ou une autre matière. On en distingue actuellement deux grandes catégories, les mémoires et les micro-processeurs, comprenant plusieurs millions de transistors.

CISC (Complex Instruction Set Computer) : Architecture de microprocesseur complexe, mais offrant une grande souplesse de programmation, s'oppose à l'architecture RISC.

Client-serveur : modèle conceptuel d'informatisation consistant à répartir les traitements entre un poste de travail intelligent (de type micro-ordinateur) et un serveur . Ce schéma est typiquement mis en oeuvre dans l'interrogation de bases de données relationnelles.

Mode de fonctionnement des applications sur Internet.

Coaxial : câble dans lequel l'un des deux conducteurs est central, tandis que l'autre, sous forme de tresse métallique, entoure concentriquement le premier, empêché d'entrer en contact avec lui par une gaine isolante, le tout enfermé dans une gaine externe qui peut, elle aussi, être blindée.

Codage : mode de représentation d'une information.

COFDM (coded orthogonal Frequency Division Multiplex) : technique de multiplexage pour diffusion hertzienne de signaux, qui utilise une modulation à codage orthogonal.

Collecticiel (group ware) : ensemble des techniques de communication informatique utiles au travail collectif d'équipes dispersées ou disposant de station de travail distantes.

Common gateway interface (CGI) : un des standards caractéristiques de la toile d'Internet (web) permettant d'activer, à la demande, en tant que de besoin, le serveur, au cours des recherches, pour lui faire fournir des donées plus élaborées.

Commutation : Fonction de connexion et d'acheminement d'une communication. Les connexions peuvent être physiques (commutation de circuits) ou logiques (commutation temporelle ou circuits virtuels).

La commutation temporelle porte sur des intervalles de temps de multiplex numériques.

La commutation spatiale utilise des points de connexion physiques.

Les éléments d'un message peuvent donc parvenir à leur destinataire sans que soit établi avec ce dernier un circuit durable, grâce à un système d'adressage. C'est ainsi que la commutation par paquets (blocs de dimension contrôlée dans lesquels sont scindées les informations) permet de transmettre vers une même destination des données empruntant des itinéraires différents sur les réseaux. Ces données sont remises en ordre à l'arrivée.

Compilateur : générateur automatique de logiciel.

Courrier électronique (E Mail en anglais) : service de transmission de documents numérisés, permettant d'échanger à distance sur les réseaux des messages et des informations éventuellement multimédia (sons, images vidéo) stockés dans des boîtes aux lettres électroniques à des adresses assignées aux utilisateurs.

Cryptage (équivalent de chiffrement) : transformation des donnés dans un code secret afin de protéger leur confidentialité.

Retour Sommaire Suite