Allez au contenu, Allez à la navigation



 

Retour Sommaire Suite

FINLANDE


Une proposition de loi sur le " partenariat homosexuel " a été déposée le 28 mai 1996. Après avoir été examinée en première lecture par le Parlement en séance publique, elle a été transmise à la commission des lois qui, le 17 juin 1997, a proposé au Parlement, d'une part, de la rejeter, et, d'autre part, de demander au gouvernement de préparer un projet de loi tendant à supprimer les discriminations législatives dont sont victimes les couples homosexuels.

A la fin du mois de septembre 1997, l'assemblée plénière a décidé de suivre les recommandations de la commission des lois.


Cette proposition de loi faisait suite à un rapport réalisé en 1992 par la commission des affaires familiales. Cette dernière, constatant les discriminations dont étaient victimes les couples d'homosexuels, avait suggéré la préparation d'un texte permettant leur reconnaissance juridique.

Comme les lois des autres pays scandinaves, la proposition de loi finlandaise tendait à conférer aux couples d'homosexuels qui auraient fait enregistrer leur union les mêmes droits qu'aux couples mariés à une exception près : ils n'auraient pas pu adopter conjointement un enfant.

Par ailleurs, la proposition de loi réservait au juge le soin de prononcer la dissolution des unions enregistrées.

Retour Sommaire Suite