Allez au contenu, Allez à la navigation



Projet de loi de finances pour 2003 : Enseignement scolaire

 

2. Les effectifs concernés : 1,7 million d'élèves

Depuis la rentrée 2001, l'ensemble de l'« éducation prioritaire » concerne environ 900 ZEP/REP et près de 1 700 000 élèves. Le territoire s'est étendu, la proportion d'élèves des écoles et des collèges en ZEP a augmenté de 3 points et plus d'un élève (et plus d'un enseignant) sur 5 se trouvait en 2001 dans un collège de ZEP ou de REP.

Proportion d'écoliers et de collégiens
dans les établissements de l'éducation prioritaire

Métropole et DOM

Rentrée 1997

Rentrée 1999

Rentrée 2000

Rentrée 2001

% écoliers en ZEP

12,0

15,2

   

% écoliers en ZEP/REP

 

17,9

   

% collégiens en ZEP

14,6

17,7

17,5

17,3

% collégiens en ZEP/REP

 

21,2

21,1

21,1

Nombre de ZEP/REP

558

869

916

911

Les académies métropolitaines offrent des situations contrastées : 5,1 % des écoles dans l'académie de Caen, 32,7 % à Paris et 26,9 % dans celle de Créteil. Pour les collèges, les parts vont de 6,8% dans l'académie de Limoges à plus d'un établissement sur trois pour quatre académies : Aix-Marseille, Créteil, Lille et Rouen.

Dans les DOM, 34,1 % des écoles ou établissements publics du second degré relèvent de l'éducation prioritaire, dont 24,1 % en ZEP, alors qu'en France métropolitaine ces proportions sont respectivement de 14,1 % et 11,3 %.

On notera que trois heureux départements n'ont aucun établissement en éducation prioritaire : le Cantal, la Haute-Loire, la Lozère.

3. Les résultats scolaires des élèves : la valeur ajoutée des lycées en ZEP

Le nombre de lycées en ZEP est relativement limité, la plupart des zones regroupant en effet surtout des écoles et des collèges. En outre, ces lycées sont concentrés dans quelques académies, notamment celle de Versailles qui rassemble plus de la moitié des lycées d'enseignement général et technologique et plus du quart des lycées professionnels de ZEP.

Les données présentées ci-dessous pour ces lycées de ZEP sont donc loin de concerner tous les lycées qui accueillent un nombre significatif d'élèves ayant effectué leur scolarité obligatoire dans une école ou un collège de ZEP.

Ces données sont fondées sur deux des indicateurs de performance des lycées établis à partir de la scolarité de leurs élèves et des résultats de ces derniers au baccalauréat :

- le taux de réussite à l'examen ;

- le taux d'accès au baccalauréat : ce taux mesure, pour un élève de seconde ou de première année de baccalauréat professionnel, la probabilité qu'il obtienne le baccalauréat à l'issue d'une scolarité entièrement effectuée dans le lycée, quel que soit le nombre d'années nécessaire. Contrairement au précédent, cet indicateur couvre l'ensemble de la scolarité dans le lycée. Il ne compte "au crédit" de celui-ci que les élèves qui sont susceptibles d'y effectuer une scolarité complète couronnée de succès, même si cette scolarité comprend un ou plusieurs redoublements. En revanche, les élèves qui ont dû quitter le lycée, soit parce que celui-ci n'offre pas la section qu'ils souhaitent préparer, soit parce qu'on les a orientés vers une telle section pour les éliminer, ou, simplement, parce qu'ils ont déménagé, sont considérés, du point de vue de l'indicateur, comme des élèves que le lycée n'a pas su (ou pas pu) conduire au baccalauréat.

Les tableaux ci-après prennent en compte la "valeur ajoutée relative" correspondant à ces deux indicateurs. Si celle-ci est positive, on a tout lieu de penser que le lycée a apporté aux élèves qu'il a accueillis plus que ce que ceux-ci auraient reçu s'ils avaient fréquenté un établissement moyen, ce qui est l'indice d'une bonne efficacité. Si l'écart est négatif, on peut avoir la présomption inverse.

Lycées d'enseignement général et technologique
(36 lycées)

Taux d'accès seconde au bac

VA positive

VA négative

TOTAL

Taux de réussite au bac

VA positive

19,4 %

5,6 %

25,0 %

VA négative

22,2 %

52,8 %

75,0 %

TOTAL

41,6 %

58,4 %

100,0 %

Près d'un sur cinq de ces lycées présente une valeur ajoutée positive pour l'un et l'autre des indicateurs.

Lycées professionnels,
séries services
(65 lycées)

Taux d'accès première année au bac

VA positive

VA négative

TOTAL

Taux de réussite au bac

VA positive

15,4 %

23,1 %

38,5 %

VA négative

12,3 %

49,2 %

61,5 %

TOTAL

27,7 %

72,3%

100,0 %

Près d'un sur six de ces lycées présente une valeur ajoutée positive pour l'un et l'autre des indicateurs.

Lycées professionnels
séries production
(85 lycées)

Taux d'accès première année au bac

VA positive

VA négative

TOTAL

taux de réussite au bac

VA positive

32,9 %

11,8 %

44,7 %

VA négative

10,6 %

44,7 %

55,3 %

TOTAL

43,5 %

56,5 %

100,0 %

Près d'un sur trois de ces lycées présente une valeur ajoutée positive pour l'un et l'autre des indicateurs.