Allez au contenu, Allez à la navigation



Projet de loi de finances pour 2003 : Enseignement agricole

 

II. L'ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR

A. L'ÉVOLUTION DES EFFECTIFS

Les effectifs de l'enseignement supérieur agricole long relevant du ministère de l'agriculture et de la pêche sont passés de 10 891 à 12 937 entre la rentrée 1996 et la rentrée 2001, soit une progression de 18 % sur cinq ans.

Ces effectifs avaient progressé de 14,8 % sur la période 1995-2000.

EFFECTIFS DE L'ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR AGRICOLE

 

1996-1999

2001-2002

I- Enseignement public

7 556

8 878

Écoles d'ingénieurs agronomes (ENSA)

2 535

2 735

Écoles d'ingénieurs des techniques (ENIT et assimilés)

1 934

2 268

Centres de 3ème cycle et écoles d'application

588

584

Écoles vétérinaires (ENV)

2 205

2 820

Formation de paysagistes

161

190

Formation d'enseignants

133

281

II- Enseignement privé

3 505

4 059

Écoles d'ingénieurs en agriculture

3 199

3 862

Enseignement du bois

136

197

Total enseignement public et privé

10 891

12 937

1. Les effectifs de l'enseignement supérieur public

Dans l'enseignement supérieur public, l'accroissement des effectifs a été sur cinq ans de 17 %.

Cette évolution résulte essentiellement de l'augmentation du nombre d'ingénieurs formés en application des directives gouvernementales mais traduit également l'importance du développement des études doctorales dans les écoles d'ingénieurs agronomes et la mise en place des licences professionnelles dans ces mêmes écoles et à l'ENFA1(*).

Dans le secteur vétérinaire, les effectifs progressent en raison de la mise en place de la cinquième année d'école vétérinaire et des formations de spécialisation.

2. Les effectifs de l'enseignement supérieur privé

Dans l'enseignement supérieur privé, la progression des effectifs a été sur la même période de 21,7 % contre 9,4 % sur la période 1996-2000.

Cette progression résulte de l'accroissement des effectifs des formations d'ingénieurs et de la mise en place à la rentrée 2001 d'une nouvelle formation d'ingénieurs en agro-santé à l'institut supérieur agricole de Beauvais.

* 1 École nationale de formation agronomique de Toulouse, qui forme les enseignants du technique.