Allez au contenu, Allez à la navigation



Projet de loi de finances pour 2003 : Industrie

 

2. Des évolutions assez favorables comparées aux partenaires européens

En Espagne, les effectifs industriels hors intérim ont augmenté fortement de 1996 à 2000, en raison d'une croissance de l'activité industrielle plus rapide qu'en France. Au Royaume-Uni, ils ont augmenté jusqu'à la mi-1998, mais ils baissent depuis, l'activité industrielle ayant été contrariée par le taux de change élevé de la livre. L'Allemagne a connu une très forte réduction de ses effectifs industriels jusqu'en 1998, suite à la réunification. Depuis, les effectifs sont relativement stables, alors qu'en moyenne, la croissance industrielle allemande est restée assez proche de celle observée en France. Au total, l'emploi industriel hors intérim a évolué assez favorablement en France de 1997 à 2000.

3. Des perspectives moins favorables pour 2002 

L'Insee prévoit, pour 2002, une baisse de l'emploi salarié dans l'industrie de 2,2 % au premier semestre, et de 1,7 % au 2ème semestre, soit, courant 2002, une baisse de 130.000 personnes dans l'industrie manufacturière non alimentaire.