Allez au contenu, Allez à la navigation



Projet de loi de finances pour 2007 : Enseignement scolaire

 

b) Une filière en prise avec des enjeux d'avenir

L'enseignement dispensé dans les établissements agricoles est en prise avec des préoccupations émergentes et des enjeux d'avenir, liés aux mutations de notre agriculture d'une part, et au développement de nos territoires ruraux d'autre part.

Le Président de la République a ainsi évoqué, le 5 octobre dernier, en inaugurant le Sommet de l'élevage en Auvergne, les « nouvelles frontières de l'agriculture française » : en effet, de nouvelles perspectives s'offrent à elle, dans le domaine du développement durable et des hautes technologies notamment.

Au-delà des questions liées à la nutrition, à la qualité et la sécurité sanitaires, les enjeux posés par l'utilisation non alimentaire des produits agricoles renvoient à des défis cruciaux pour l'avenir de notre société et de notre planète, en matière énergétique notamment.

L'action menée par le Gouvernement en faveur de la valorisation de la biomasse, qui peut se substituer à toutes les matières premières, ouvre ainsi la voie d'une « deuxième révolution agricole », qui se concrétise dans certains pôles de compétitivité ou pôles d'excellence rurale, ciblés sur des thématiques liées aux biocarburants, à la valorisation de la forêt et de la ressource bois, etc.

Par ailleurs, comme l'a souligné le journaliste M. François Grosrichard dans un rapport85(*) remis au ministre de l'agriculture en juin dernier, à l'issue d'une mission sur « l'éducation et la ruralité », l'enseignement agricole est « au coeur de la modernité rurale » : le « renouveau récent des campagnes françaises » lui confère un rôle stratégique pour accompagner la vocation nouvelle de l'espace rural et soutenir les activités qui s'y développent. En effet, selon M. François Grosrichard, « sauf quelque 300 ou 350 cantons situés dans ce que les géographes appellent « la diagonale aride » (...), les communes rurales françaises voient leur population augmenter, se diversifier, se renouveler. Elles sont attractives. Elles sont des « foyers » pour y ancrer des activités et des métiers. »

* 85 « L'enseignement agricole au coeur de la modernité rurale », rapport de M. François Grosrichard à M. Dominique Bussereau, ministre de l'agriculture et de la pêche, Juin 2006.