Allez au contenu, Allez à la navigation



Projet de loi de finances pour 2008 : Justice- Protection judiciaire de la jeunesse

 

3. Une amélioration inégale des délais de prise en charge

La réduction des délais d'exécution des mesures judiciaires constitue un objectif essentiel non seulement pour mettre fin à un trouble à l'ordre public ou à une situation de danger mais également pour marquer le lien entre la mesure et les faits qui l'ont justifiée.

Si des progrès ont été réalisés dans le secteur public8(*), les résultats obtenus ne sont pas conformes aux prévisions de la loi de finances initiale pour 2007 et demeurent perfectibles.

Délais moyens de prise en charge des mesures judiciaires par le secteur public (nombre moyen de jours entre la date de la notification de la décision et la prise en charge effective de la mesure par le service)

 

2005

2006

Prévision actualisée pour 2007 (prévision initiale)

 

pénal

civil

pénal

civil

pénal

civil

Investigation

19,13

22,6

19,74

16,81

17 (12)

15 (12)

Placement

1,32

0,79

0,72

1,01

1 (1)

1 (1)

Milieu ouvert

24,35

16,60

23,64

15,69

19 (12)

14 (12)

Source : projet annuel de performance de la mission justice.

Le nombre des mesures en attente a régulièrement décru depuis 2000, alors que le nombre des mesures en cours augmentait de 22 %. Il a toutefois été indiqué à votre rapporteur, lors de son déplacement dans les Bouches-du-Rhône, qu'un grand nombre de mesures en milieu ouvert restaient en attente faute de moyens suffisants pour les mettre en oeuvre. Malheureusement, bien d'autres départements se trouvent dans la même situation.

Secteur public

Mesures en attente

Mesures en cours

Mesures en attente / mesures en cours

Délai total
de prise en charge

Année

MO

I

Total

MO

I

Total

MO

I

Total

MO

I

LOPJ
(MO pénal)

2000

2 795

531

3 326

34001

4420

38421

8%

12%

9%

ND

ND

ND

2002

2 060

556

2 616

36506

3667

40173

6%

15%

7%

44,40

10,40

51,53

2003

1 528

450

1 978

38032

5578

43610

4%

8%

5%

43,70

9,80

51,19

2006

1 239

196

1 435

43 492

5592

49084

4%

3%

3%

48,03

11,46

50,01

Source : ministère de la justice.

Enfin, les délais séparant les décisions judiciaires de leur exécution sont en réalité plus importants en raison des délais de rédaction et de notification de ces décisions par les greffes des tribunaux. Pour remédier aux retards imputables aux services judiciaires, le ministère de la justice a décidé, d'une part, de généraliser les bureaux d'exécution des peines pour les mineurs9(*), d'autre part, de recruter des vacataires au cours du second semestre 200710(*).

Secteur public

Délais de prise en charge des mesures pénales (en jours)

2004

2005

2006

Tribunal

PJJ

Total

Tribunal

PJJ

Total

Tribunal

PJJ

Total

Total investigation

2,12

4,49

6,61

2,43

5,90

8,34

2,51

4,66

7,17

Enquête sociale

6,76

18,17

24,93

7,86

11,86

19,72

8,73

10,22

18,95

IOE

9,49

23,81

33,30

9,42

23,15

32,58

9,34

23,55

32,89

RRSE

1,70

3,37

5,07

2,03

5,04

7,06

2,09

3,70

5,78

Total placement judiciaire

1,48

1,44

2,92

1,43

1,34

2,76

1,31

0,72

2,03

Hébergement collectif

1,14

0,80

1,94

1,10

0,58

1,68

1,06

0,59

1,64

Dont traditionnel

0,90

1,12

2,02

1,21

0,75

1,95

1,08

0,65

1,73

Dont CPI

1,50

0,28

1,78

0,90

0,29

1,19

0,99

0,46

1,45

Dont CER

1,28

1,78

3,07

1,98

0,63

2,62

2,00

1,20

3,20

Dont CEF

0,17

0,61

0,78

0,15

1,38

1,53

0,14

0,02

0,16

Hébergement individualisé

3,37

5,25

8,62

3,51

0,31

3,83

1,46

0,86

2,33

Placement familial

2,60

3,56

6,16

2,75

6,77

9,52

2,93

1,51

4,43

Total milieu ouvert

26,11

30,07

56,18

31,17

25,07

56,24

30,08

23,50

53,58

Mise sous protection judiciaire

41,08

25,12

66,20

48,54

23,95

72,49

57,66

16,43

74,09

Contrôle judiciaire

10,09

19,78

29,87

13,22

13,30

26,52

12,16

16,00

28,15

Liberté conditionnelle

2,38

1,69

4,08

7,26

2,41

9,67

4,23

1,38

5,62

Liberté surveillée

35,65

30,29

65,94

41,65

22,42

64,07

44,48

18,61

63,10

Liberté surveillée préjudicielle

10,49

28,83

39,33

11,70

28,26

39,97

12,26

27,86

40,12

Réparation

14,66

24,39

39,04

17,53

25,65

43,18

21,33

28,50

49,84

Sursis mise à l'épreuve

54,78

41,16

95,94

69,74

25,56

95,31

60,28

17,48

77,75

Suivi socio judiciaire

42,02

45,85

87,86

91,14

22,46

113,61

25,44

10,44

35,88

TIG

47,55

43,18

90,73

64,08

32,05

96,13

54,04

18,98

73,02

Sanctions éducatives

46,98

33,42

80,40

43,56

26,21

69,77

53,70

32,39

86,09

Total

14,09

17,18

31,27

16,78

15,34

32,12

16,12

13,85

29,97

Source : ministère de la justice.

Secteur public

Délais de prise en charge des mesures de mineurs en danger (en jours)

2004

2005

2006

Tribunal

PJJ

Total

Tribunal

PJJ

Total

Tribunal

PJJ

Total

Total investigation

4,84

12,47

17,30

6,86

12,76

19,62

7,51

11,04

18,55

Enquête sociale

8,62

16,09

24,71

11,96

17,56

29,51

12,90

11,37

24,28

IOE

9,89

23,81

33,70

12,79

24,56

37,35

14,96

18,76

33,72

RRSE

3,18

9,11

12,29

4,51

8,64

13,15

4,43

8,49

12,92

Total placement judiciaire

1,49

1,66

3,15

3,51

0,79

4,29

2,42

1,02

3,43

Total milieu ouvert

12,27

16,51

28,77

15,80

16,83

32,63

16,37

15,55

31,92

AEMO + Suivi jeune majeur

12,27

16,51

28,77

15,80

16,83

32,63

16,37

15,55

31,92

Total

6,92

13,09

20,01

9,49

13,44

22,93

10,05

11,98

22,03

Source : ministère de la justice.

* 8 Seul à être équipé du logiciel GAME. Le déploiement prochain du logiciel IMAGES en directions régionales permettra de disposer de données identiques en secteur associatif.

* 9 10 BEX ont déjà été créés depuis le début de l'année 2007 à Arras, Cahors, Cambrai, Carcassonne, Dunkerque, Foix, La Roche-sur-Yon, Melun, Poitiers et Senlis. 60 nouvelles créations seraient à l'étude au sein des juridictions.

* 10 Des crédits ont été débloqués en juin 2007 pour le recrutement de 500 vacataires au second semestre, qui ont été affectés dans plus d'une vingtaine de greffes de tribunaux pour enfants ou des BEX pour mineurs. Ces personnels supplémentaires doivent permettre de traiter le stock des jugements à notifier et de réduire sensiblement les délais globaux.