Vous êtes ici : Rapports > Rapports d'information


Retour Sommaire Suite

B. UN EFFORT QUI PORTE SUR LES DÉPENSES ORDINAIRES

Les évolutions globales des crédits sont retracées dans le tableau suivant :

BCRD - CRÉDITS DEMANDÉS POUR 1999

(en milliards de francs)


 

Projet de loi de finances 1999

Evolution

Dépenses ordinaires

31,57

+ 2,6 %

Crédits de paiement

22,34

+ 0,8 %

TOTAL

53,91

+ 1,6 %

Autorisations de programme

22,79

+ 2,4 %

La priorité est donnée aux dépenses ordinaires qui augmentent, comme l'an passé, de 2,6 %. En conséquence, leur part dans le total du BCRD s'accroît et passe de 58,2 % à 58,5 %. Les crédits de paiement n'augmentent que de 0,8 %, après une baisse (- 0,2 %) en loi de finances initiale pour 1998.

Comme l'an passé, c'est en effet aux dépenses de fonctionnement des structures de base de la recherche publique qu'est donnée la priorité, en plus de la création de 150 emplois budgétaires nouveaux.

Retour Sommaire Suite


Haut de page
Actualités | Travaux Parlementaires | Vos Sénateurs | Europe et International | Connaître le Sénat | Recherche
Liste de diffusion | RSS | Contacts | Recrutement | Plan | Librairie | FAQ | Mentions légales | Accessibilité | Liens | Ameli