Allez au contenu, Allez à la navigation



 

    retour sommaire suite

C. AMÉLIORER LE DISPOSITIF D'AIDE À L'ORIENTATION

Votre commission est particulièrement préoccupée par les conséquences dramatiques pour notre pays des insuffisances actuelles de notre système d'orientation scolaire, universitaire et professionnelle des jeunes.

C'est pourquoi, elle a souhaité compléter les dispositions du projet de loi et du rapport annexé en vue de tenter d'y remédier. Ses propositions ont notamment pour objet :

- d'apporter aux élèves et aux familles une information plus complète sur la réalité des métiers, l'évolution des débouchés professionnels et des perspectives de carrière ;

- de prévoir que l'orientation et les formations proposées aux élèves devront prendre en compte, au-delà de leurs aspirations et aptitudes, les besoins de l'économie mais aussi de l'aménagement du territoire ;

- d'associer davantage à l'élaboration des documentations et la diffusion des informations en la matière, les collectivités territoriales, les milieux socio-professionnels et les organismes consulaires ;

- d'adapter la formation des enseignants et des conseillers d'orientation afin d'améliorer leurs connaissances des milieux socio-économiques, de la réalité et de l'évolution des métiers, des débouchés professionnels, des perspectives de carrière ainsi que de l'évolution des besoins de la société et de l'économie en termes de qualifications ; il s'agit également de diversifier le recrutement des personnels d'orientation.

D. ADAPTER LA FORMATION ET LE RECRUTEMENT DES FUTURS ENSEIGNANTS

La formation des futurs enseignants fait l'objet de nombreuses critiques, y compris par les intéressés eux-mêmes, ainsi qu'il a été dit précédemment. Le rapport précité des inspections générales sur « la formation initiale et continue des maîtres » insiste sur la nécessité et l'opportunité d'adapter les compétences professionnelles des enseignants aux besoins de ce métier.

Ceci est essentiel pour l'avenir de notre système éducatif. Jules Simon41(*) n'a-t-il pas dit : « Le jour où je serai sûr que votre recrutement est bon... soyez tranquille sur vous-même et sur l'avenir du pays » ?

Votre commission a souhaité que les futurs enseignants soient mieux formés à la prise en charge des élèves dont les besoins sont spécifiques, y compris les élèves primo arrivants et ceux intellectuellement précoces.

Par ailleurs, votre commission s'interroge sur les moyens de renforcer l'attractivité des métiers de l'enseignement. Un certain nombre des mesures proposées devraient y contribuer. En outre, votre commission a adopté trois amendements au rapport annexé tendant à :

- veiller que la mise en oeuvre de ces mesures ne s'exercera pas au détriment des enseignants titulaires ;

- inciter à l'engagement d'une réflexion sur la mise en place éventuelle d'un dispositif incitatif destiné aux étudiants souhaitant se préparer aux concours d'accès à ces métiers (du type IPES) ;

- demander qu'une réflexion soit poursuivie sur la nécessité de développer la parité au sein des corps d'enseignants. En effet, un renforcement de la présence masculine dans les établissements et dans les classes pourrait être bénéfique.

Enfin, votre commission regrette que la formation continue des enseignants soit insuffisamment encouragée et valorisée. Elle vous proposera par conséquent que la formation continue soit désormais prise en compte dans la gestion des carrières des enseignants.

* 41 « L'école » de Jules Simon (1865).

    retour sommaire suite