Allez au contenu, Allez à la navigation



Projet de loi de finances pour 2008 : Sécurité civile

 

III. LE PROGRAMME 128 « COORDINATION DES MOYENS DE SECOURS »

A. FINALITÉ ET PRÉSENTATION DU PROGRAMME

La finalité du programme 128 « Coordination des moyens de secours » est d'assurer, par une réponse coordonnée et optimisée des secours, la gestion d'interventions de sécurité civile rendues de plus en plus complexes. Dans cette perspective, deux objectifs stratégiques ressortent des orientations du programme.

Le premier consiste à optimiser la gestion de crise par la mobilisation proportionnée et articulée des moyens de défense et de sécurité civiles, notamment par l'application depuis quelques années de la stratégie globale de lutte contre les feux de forêts.

Le second consiste à garantir la coordination des acteurs par le soutien aux structures : formation des officiers de sapeurs-pompiers et surtout, aides aux investissements de mutualisation (réforme du FAI et développement du programme ANTARES).

1. Les orientations du programme pour l'année 2008

Trois orientations pour ce programme sont affichées dans la présentation de la mission « Sécurité civile » dans le présent projet de loi de finances.

La modernisation des matériels d'intervention sur les risques naturels et technologiques et de lutte anti-terroriste sera poursuivie.

Dans le cadre de la dernière tranche de son plan de modernisation, la brigade des sapeurs-pompiers de Paris bénéficiera de la mise en place d'une troisième chaîne de décontamination, afin de mieux faire face à la menace NRBC (nucléaire, radiologique, bactériologique et chimique).

Le renouvellement des camions citernes des formations militaires de la sécurité civile sera prolongé.

Le projet ANTARES continuera à être développé. Ce dispositif d'interopérabilité des réseaux de communications radioélectriques des services publics concourant aux missions de sécurité civile entrera dans sa phase de déploiement après les expérimentations réussies et l'atteinte fin 2007, du seuil de 10 % des sapeurs-pompiers exploitant ce nouveau réseau. Il est rappelé que ce projet est financé, en concertation avec les collectivités territoriales, grâce à l'affectation d'une partie du FAI des services départementaux d'incendie et de secours (SDIS).

Enfin, des projets immobiliers ciblés sur les sites opérationnels seront menés au profit des formations militaires de la sécurité civile, notamment trois opérations concernant l'unité basée à Brignoles. La phase de construction se poursuivra en 2009.