Allez au contenu, Allez à la navigation



Projet de loi de finances pour 2008 : Sécurité civile

 

2. La diminution des dépenses de personnel

La diminution de 12,2 % des dépenses de personnel du programme ne résulte pas d'une baisse d'effectifs, puisque celle-ci est faible, à hauteur de 23 ETPT, à comparer aux 2.116 demandés en 2008 pour le programme. Elle trouve son origine dans la baisse de près de 30 % des crédits affectés aux cotisations et contributions sociales, qui résulte d'une meilleure prise en compte des dépenses réellement exécutées.

En effet, par rapport à l'exécution 2006, les dépenses de personnel augmentent de 1,8 %. On constate que les dépenses de personnel de ce programme ont fait l'objet, en 2006 comme en 2007, de sur-budgétisations puis d'annulations importantes de crédits en cours d'année. Votre rapporteur spécial se réjouit donc de voir, après plusieurs années de sur-budgétisations, qui avaient d'ailleurs fait l'objet de remarques de votre rapporteur spécial dans ses précédents rapports, que les dépenses de personnel correspondent davantage aux besoins réels du programme et que la période d'incertitudes résultant de la mise en place de la LOLF touche à sa fin.

3. La diminution des dépenses d'investissement

Enfin, la division par deux des dépenses d'investissement entre le projet de loi de finances initiale pour 2007 et le présent projet de loi de finances s'explique par l'acquisition, en 2007, de trois hélicoptères EC 145, qui avaient représenté 22,5 millions d'euros en AE.

Aucun investissement de cet ampleur n'est prévu pour 2008.