Allez au contenu, Allez à la navigation



Projet de loi de finances pour 2008 : Sécurité civile

 

3. L'action 3, « Secours à personne par hélicoptère »

Cette action correspond aux activités d'entretien, de mise à disposition et d'intervention par hélicoptère du groupement des moyens aériens de la sécurité civile. L'échelon central du groupement d'hélicoptères (ECGH) se trouve à Nîmes et s'articule avec 22 bases opérationnelles sur le territoire.

L'action représente 69,1 millions d'euros en CP dans le présent projet de loi de finances, soit 28,9 % des crédits du programme. La baisse de 30 % des AE parallèlement à la hausse de 21 % des CP s'explique essentiellement par l'acquisition, en 2007, de trois hélicoptères EC 145, dont le financement avait été couvert en AE dans la loi de finances initiale pour 2007 mais qui nécessite d'être couvert en CP en 2008.

4. L'action 4, « Neutralisation des engins explosifs »

Elle regroupe trois types de missions : la neutralisation des engins de guerre retrouvés sur le territoire, celle des colis suspects et la sécurisation, permanente ou temporaire, de certains sites. Elle est d'un montant relativement faible au sein du programme, dont elle ne représente que 13,1 % des crédits.

On remarque que les dépenses de personnel de cette action diminuent de 5 millions d'euros, soit une baisse de 22,1 %, par rapport à 2007. Leur montant est de 22,5 millions d'euros dans le présent projet de loi de finances, ce qui se rapproche de leur montant en exécution, inscrit dans la loi de règlement pour 2006. De ce point de vue, la même remarque que pour l'action 1 « Participation de l'Etat à la lutte contre les feux de forêts » peut être formulée et il convient de se réjouir du fait que les évaluations de dépenses de personnel soient mieux budgétisées que les années précédentes.