Allez au contenu, Allez à la navigation

Projet de loi de finances pour 2019 : Médias, livre et industries culturelles

22 novembre 2018 : Budget 2019 - Médias, livre et industries culturelles ( rapport général - première lecture )

B. LA NÉCESSITÉ DE REDÉFINIR LE PÉRIMÈTRE ET LES MISSIONS DU SERVICE PUBLIC DE L'AUDIOVISUEL COMME PRÉALABLE À LA RÉFORME

Votre rapporteur s'étonne de la méthode du Gouvernement pour parvenir à diminuer le niveau des dépenses de l'audiovisuel public et réformer le fonctionnement des médias concernés. En effet, avant de déterminer des trajectoires de réduction des dotations des sociétés de l'audiovisuel public, il serait nécessaire d'ouvrir une réflexion sur le périmètre et les missions du service public de l'audiovisuel. Il apparaît en effet qu'à défaut de priorisation ou de choix des missions assumées par ces groupes, en particulier par France télévisions, la réalisation d'économies pour le secteur relève de l'équation insoluble.

À l'issue des auditions qu'il a conduites, votre rapporteur estime qu'il est indispensable que des orientations claires soient données à l'audiovisuel public afin d'amorcer la transformation attendue pour les prochaines années. En l'absence d'une telle redéfinition des missions, l'objectif d'économies de 190 millions annoncé par le Gouvernement risque de rester lettre morte. En particulier, le positionnement de France Télévisions interroge : le groupe cherche à la fois à se mesurer avec les grands groupes privés tels que TF1 et M6, France 2 participant à une course à l'audience tout en devant assumer des missions de service public sans doute trop nombreuses. Il semble nécessaire de recentrer le service public de l'audiovisuel sur des missions à destination de la jeunesse, de promotion de la culture ou encore l'accès à la connaissance.