Allez au contenu, Allez à la navigation



 



Retour Sommaire Suite

2. Une influence française déterminante pour l'aboutissement des négociations

L'élaboration d'un engagement international sur l'interdiction des armes chimiques était à l'ordre du jour du comité du désarmement des Nations Unies depuis 1968. Mais c'est en partie grâce à l'initiative française de 1989 que la Convention a pu être signée en Janvier 1993 à Paris, suivant le calendrier suivant :

LES GRANDES ETAPES DE LA NEGOCIATION DE LA CONVENTION D'INTERDICTION DES ARMES CHIMIQUES

1980 : Création du comité spécial des armes chimiques au sein de la Conférence du désarmement de Genève.

1983 : Adoption d'un mandat confiant au comité spécial la mission d'élaborer un projet de Convention d'interdiction.

Avril 1984 : Présentation par George Bush, alors Vice-Président des Etats-Unis, d'un projet d'interdiction totale des armes chimiques vérifié par des inspections sur place " anywhere, anytime " et sans droit de refus.

Août 1987 : Déclaration d'Edouard Chevarnadzé, ministre soviétique des Affaires étrangères acceptant le principe des inspections sur place par des inspecteurs internationaux, sans droit de refus.

Janvier 1989 : A l'initiative française la Conférence de Paris appelle à un renforcement du protocole de Genève de 1925 et à une accélération des travaux de la Conférence de Genève.

Juin 1990 : Les présidents Bush et Gorbatchev signent à Washington un accord bilatéral sur la destruction et la non-production des armes chimiques.

Mai 1991 : Les Etats-Unis renoncent au maintien d'un stock minimum d'armes chimiques prévu par l'accord de Washington.

Septembre 1992 : La conférence du désarmement adopte par consensus le texte de la Convention d'interdiction des armes chimiques.

Novembre 1992 : L'assemblée générale des Nations Unies adopte, par consensus, la résolution 47/39 recommandant l'adhésion universelle à la Convention.

13 au 15 janvier 1993 : Cérémonie officielle à Paris où 130 Etats signent la Convention d'interdiction des armes chimiques.

D'après Daniel Kiffer, Relations Internationales et stratégiques, n° 8, hiver 92

La 65ème ratification de la Convention, par la Hongrie, le 31 octobre 1996, a entraîné automatiquement, 180 jours plus tard, soit le 29 avril 1997, l'entrée en vigueur de la Convention pour les Etats l'ayant ratifiée.

Retour Sommaire Suite