Vous êtes ici : Rapports > Rapports d'information




Retour Sommaire Suite

2. La France est beaucoup plus touchée par le chômage que ses partenaires

Avec 12,4 % des actifs privés d'emploi, la France s'inscrit à l'évidence dans le groupe de pays qui n'ont pas réussi à régler leur problème de chômage.

Elle se distingue en cela de la majorité des pays développés qui obtiennent des performances tout à fait honorables en ce domaine et parmi lesquels il convient de citer : le Japon, les Etats-Unis, la Suisse, le Royaume-Uni, les Pays-Bas, la Suède, l'Autriche, le Danemark, l'Australie et le Canada.

On remarque que cet ensemble comprend des pays aux traditions culturelles différentes puisque sont représentés l'Asie, les pays anglo-saxons, les pays scandinaves et germaniques. Il semble donc vain d'essayer d'opposer des modèles en les fondant sur une tradition culturelle puisque démonstration est faite que des pays de tradition culturelle diverse ont su apporter des solutions au problème du chômage, solutions qui au demeurant s'inspirent toutes du diagnostic fondé sur les théories économiques, en particulier micro-économiques.

Taux de chômage des pays industrialisés

The Economist - 17.01.98

Un niveau du chômage élevé n'est donc ni " normal ", ni " inévitable ", il est la conséquence d'une situation qu'il convient de bien appréhender si l'on souhaite y apporter des réponses.

Si la France a un taux de chômage supérieur à celui de nombre de ses partenaires, elle le doit à la structure et à l'état de son économie, autrement dit, elle en est probablement largement responsable.

Retour Sommaire Suite



Haut de page
Actualités | Travaux Parlementaires | Vos Sénateurs | Europe et International | Connaître le Sénat | Recherche
Liste de diffusion | RSS | Contacts | Recrutement | Plan | Librairie | FAQ | Mentions légales | Accessibilité | Liens | Ameli