Allez au contenu, Allez à la navigation



 

Retour Sommaire Suite

B. EXAMEN DES TRANSFERTS EN PROVENANCE D'AUTRES MINISTÈRES

Les transferts en provenance d'autres ministères sont retracés dans le "jaune".



 

LFI 1997

AP + DO

LFI 1998

AP + DO

LFI 1999

AP + DO

A-1.1 Crédits inscrits au bleu

899,22

927,03

1.175,00

A-1-2 Autres budgets

 
 
 

CAS-FARIF (Compte d'affectation spéciale - Fonds d'Aménagement de la Région Île-de-France)

199,00

192,00

215,00

Transfert FIV (Fonds Interministériel d'Intervention pour la Ville)

226,00

226,00

226,00

Transfert VVV (Villes - Vie - Vacances")

20,30

20,30

20,10

Personnel DIV (Délégation Interministérielle à la Ville)

13,40

13,53

13,73

Transfert MILDT (Mission Interministérielle de Lutte contre la Drogue et la Toxicomanie)

10,50

10,30

10,30

Sous-total A-1-2

469,20

462,13

485,13

TOTAL CRÉDITS SPÉCIFIQUES VILLE

1.368,42

1.389,16

1.660,13

Contrairement aux crédits inscrits au "bleu ville", les transferts en provenance d'autres ministères restent, à l'exception du compte d'affectation spéciale-Fonds d'Aménagement de la région Ile-de-France, d'une remarquable stabilité. Aussi leur poids relatif dans l'ensemble des crédits spécifiques Ville diminue t-il passant de 33,3 à 30 %.

Cette stabilité traduit-elle une certaine réticence des autres ministères à s'engager plus avant dans la politique de la ville ?

Retour Sommaire Suite