Allez au contenu, Allez à la navigation



La Poste : le temps de la dernière chance

 

CHAPITRE III -

UN RÉSEAU DENSE MAIS DÉCALÉ, À RECENTRER
SUR L'ACCESSIBILITÉ AU SERVICE

La Poste, est avant tout, aux yeux des Français, symbolisée par une personne : le facteur, et un lieu : le bureau de poste.

La valeur affective qui s'attache, en France, au réseau postal n'est plus à démontrer. Non plus que l'attachement viscéral des élus à « leur » bureau de poste. Le rapport de 1997 : « Sauver La Poste » a largement insisté sur la puissance de ce lien affectif, surtout dans les endroits du territoire ayant connu des pertes de population et dans lesquels La Poste est bien souvent le dernier des services publics présents dans la commune, après la fermeture de tous les autres.

Le réseau est un noeud de paradoxes : exceptionnellement dense, il est pourtant désaxé par rapport aux principaux flux humains et commerciaux et déserte les nouveaux lieux de vie ; stable depuis 50 ans, il est perçu, dans l'esprit de beaucoup d'élus, comme une « peau de chagrin » qu'il n'est pas.

I. UN RÉSEAU DENSE MAIS DÉCALÉ

A. UN RÉSEAU VIEUX D'UN SIÈCLE, SANS ÉQUIVALENT EN EUROPE

1. Un réseau unique par son ampleur

Le réseau de La Poste est sans nul doute unique en Europe par sa dimension :

- 17.620 points de contact postaux dont 14.015 détenus en propre par La Poste, répartis sur 12.000 communes ;

- 3,5 millions de clients accueillis chaque jour ;

- près d'un milliard de visites par an ;

- 40.000 guichetiers ;

- une densité moyenne de bureaux de poste d'un pour 3.400 habitants ;

- 700 millions d'euros de prestations sociales versées chaque mois.

S'agissant de leur statut juridique, le terme « point de contact postal » recouvre des réalités multiples : les bureaux de plein exercice (incluant les bureaux jumelés), au nombre de 11.42279(*), et les guichets annexes (2.431 guichets annexes) sont gérés en propre par La Poste.

En revanche, les agences postales (2.783 agences postales) sont des points de contact gérés par un partenaire. Sont comptabilisées dans ce chiffre :

· les agences postales (contrat avec un particulier, une association, l'armée...),

· les agences postales communales (contrat avec une mairie ou un syndicat intercommunal) au nombre de 1.000 environ,

· les « Points Poste », qui reposent sur une convention de mandat avec un commerçant (une vingtaine de conventions ont été signées à cette date),

· les autres partenariats (maisons de service public.....).

Le réseau de La Poste est de taille comparable à celui des autres grands réseaux de proximité présents sur le territoire (les 42.000 boulangeries, 36.000 débitants de tabac ou 23.000 pharmacies). Mais au-delà de sa massive présence géographique, le réseau postal souffre paradoxalement d'un déficit partiel de proximité puisque son maillage ne correspond plus aux principaux flux économiques et humains.

* 79 Les chiffres qui suivent n'incluent pas les DOM où on compte 229 bureaux (147 de plein exercice, 15 guichets annexes, 67 agences postales).