Allez au contenu, Allez à la navigation



La Poste : le temps de la dernière chance

 

B. UN RÉSEAU EN COURS DE RÉAMÉNAGEMENT PAR RECOURS À UN SYSTÈME DE FRANCHISES

Entre 1981 et 2002, le nombre de bureaux de poste est passé de 22.000 à 17.500. Parmi ces bureaux, on compte 97 % de franchises. Le processus de franchise a commencé en 1989. Ce transfert de gestion a permis d'éviter la fermeture pure et simple de nombreux bureaux de poste et de maintenir la présence de la poste et son rôle social dans les zones rurales.

Les bureaux de poste offrent des services très divers, comme l'atteste l'encadré ci-dessous.

Les produits et services disponibles dans les bureaux de poste britanniques sont les suivants :

Services de voyage

- Formulaire de demande de passeport (2 000 bureaux de poste fournissent ce service)

- Assurance voyage (10 000)

- Change (600)

Royal Mail est le deuxième réseau de bureau de change au Royaume-Uni, devant l'Allemand Thomas Cook

- Imprimé E111 de la sécurité sociale (disponible dans toutes les postes)

Permis

- Permis de conduire : depuis 1998, une photo d'identité doit figurer sur le permis de conduire britannique. La poste a mis en place un service délivrant le nouveau document moyennant une cotisation de 6,4 EUR (4 GBP) (700).

- Permis de pêche (disponible dans toutes les postes)

- Licence TV (disponible dans toutes les postes)

- Vignettes automobiles (nd)

Loterie nationale (9 000)

Services téléphoniques

- vente de cartes téléphoniques (nd)

- vente de carte pré-payée pour téléphones portables (nd)

Cartes postales (nd)

Produits financiers

- Epargne (nd)

- Comptes bancaires (nd)

- Assurance immobilière (1 500)

En partenariat avec les assureurs Aon Risk et Royal & Sun Alliance.

- Transfert financier (2 300)

Post Office Ltd travaille avec 5 fournisseurs de distributeurs automatiques de billets (DAB) pour augmenter la présence des machines installées dans les bureaux de poste - 3 000 supplémentaires d'ici avril 2003. Post Office Ltd, le réseau national de 17 500 bureaux de poste, développe actuellement une nouvelle gamme de produits et services destinée à compenser le manque à gagner, estimé à 640 M EUR (400 M GBP) par an, soit 40% de son revenu actuel.

Selon M. Ian Reay, Responsable de la libéralisation et de la politique de monopole à Royal Mail , rencontré par la mission économique, le nombre de bureaux de poste devrait tomber à 13 400 d'ici 2006. Les fermetures affectent principalement les zones urbaines dans lesquelles une trop forte concentration de bureaux de poste était observée.

Royal Mail indique, cependant, que ces fermetures interviennent dans le cadre d'un plan de rationalisation, qui implique notamment un versement direct des retraites par le gouvernement.