Allez au contenu, Allez à la navigation

 


Retour Sommaire Suite

K

Kilobits (ou Kbit) : millier de bits.

Kilohertz (ou Khz) : millier de hertz.

Ka et Ku : gamme d'ondes centimétriques couvrant respectivement environ de 20 à 30 et de 10,7 à 18 Ghz.

L

Large band : de débit supérieur à 2 Mbit/s ou de largeur de bande supérieure au mégahertz.

Laser (light amplification by stimulated emission of radiation) : composant optique, amplificateur ou oscillateur, fonctionnant par émission d'un rayonnement lumineux cohérent.

LEO (low earth orbit) : orbite basse de satellites de communication à une altitude de moins de 3000 km.

LINUX : système d'exploitation, variante d'UNIX mais qui en est très différente, développé selon un mode ouvert et réparti. Graticiel ou logiciel libre accessible au public.

Logiciel : ensemble des programmes, procédés et règles d'un traitement sur ordinateur.

Par extension, ensemble des ressources complémentaires des ressources matérielles et des informations utiles et à traiter (fichiers, ...).

Règles, procédures et protocoles applicables aux relations entre ordinateurs communiquant reliés par des réseaux (clients, serveurs, etc...).

On distingue logiciels de base (systèmes d'exploitation) et logiciels relatifs à des applications, spécifiques ou standardisées (progiciels).

LMDS (Local Multipoint Distribution Service) : variante évoluée du MMDS offrant un assortiment de services multimédia véritablement interactifs.

Longueur d'onde : dans un phénomène vibratoire, caractérisé par une fréquence, une amplitude et un support, représente la distance de déplacement de l'onde pendant une seconde. Inversement proportionnelle à la fréquence (plus cette dernière est élevée, plus la longueur d'onde est courte).

Luminance : partie du signal vidéo qui contient les informations concernant l'intensité lumineuse, ou brillance, de chaque point.

M

Mégabits ou Mbit : million de bits.

Mégahertz ou Mhz : million de hertz.

Media processeur : nouveaux microprocesseurs multimedia adaptés au traitement simultané des signaux relatifs aux différentes données (texte, son, image).

Mémoires : tout dispositif ou support (disques, circuits intégrés, bandes magnétiques, cartes...) permettant de traiter des informations en remplissant les fonctions suivantes : écriture (enregistrement), mémorisation (conservation), effacement ou restitution (lecture).

Les mémoires sont caractérisées par leur capacité, leur temps et leur mode (aléatoire ou séquentiel) d'accès.

On distingue les mémoires vives, type DRAM, permettant de lire et d'écrire indéfiniment des informations et les mémoires mortes (ROM : read only memory), consultables mais non réinscriptibles.

Un ordinateur est notamment caractérisé par la taille de sa mémoire centrale, mémoire vive par où transitent les informations devant être traitées, en général constituée de circuits intégrés, et celle de sa mémoire auxiliaire, en général installée sur disque dur.

MEO (middle earth orbit) : orbites de satellites à une altitude comprise entre 5000 et 15.000 km.

Micro-ordinateur : petit ordinateur, en général personnel (PC), piloté par un système d'exploitation travaillant en monoprogrammation.

Microprocesseur : circuit intégré fournissant les fonctions de traitement d'instructions et de calcul mathématique et logique - moteur des micro ordinateurs. Capable d'exécuter plusieurs millions d'instructions par seconde (MIPS).

MMDS (Microwave Multipoint Distribution System) : technique de distribution hertzienne en hyperfréquences (ondes millimétriques) permettant de hauts débits.

Modem (Modulateur/démodulateur) : appareil électronique d'adapta-tion servant à transformer des signaux numériques pour les transmettre sur un canal de transmission analogique et inversement. Permet, notamment, de connecter un ordinateur sur une ligne téléphonique. Se caractérise par sa vitesse de modulation exprimée en bands mais on mesure aussi ses performances en bit par secondes.

Modulation : variation d'une caractéristique physique d'une liaison en fonction du message à transmettre en vue d'en faciliter le transfert (transmission, enregistrement ou reproduction).

Généralement, la modulation consiste à modifier les caractéristiques d'une onde de base dite " onde porteuse ". On peut en changer l'amplitude (modulation d'amplitude), la fréquence d'oscillation (modulation de fréquence), la périodicité (modulation de phase).

En mode numérique, les principaux types de modulation procèdent aussi par déplacement d'amplitude, de fréquence ou de phase (modulation à n états correspondant aux n valeurs d'amplitude, de phase ou de fréquence de l'onde porteuse associées à chaque mot binaire à transmettre) Les modulations à grand nombre d'états sont préférées lorsque l'efficacité spectrale prime.

En téléphonie ou pour les enregistrements, on utilise aussi la modulation par impulsion de codage (MIC) qui permet de numériser un signal analogique puis de le comprimer.

Moteur de recherche : Logiciel qui explore le réseau, recense les sites web et stocke les adresses dans une base de données pour en faire un annuaire. Par extension : un site proposant ce service (Yahoo, Excite, Info Seck, Lycos, etc...).

MPEG (Moving Picture Expert Group) : groupe international d'experts pour la normalisation de la compression et du codage des images animées, ayant donné son nom aux normes (MPEG1 et MPEG2) élaborées par lui. JPEG, (Joint Picture Expert Group) est l'équivalent pour les images fixes).

Multiplex : assemblage composite de plusieurs signaux pour transmission sur une même voie.

Multiplexage : technique permettant de faire passer plusieurs communications sur un même canal de transmission. Les principaux modes de multiplexage sont : le multiplexage temporel (ou MRT, Multiplexage à répartition dans le temps) dans lequel on prélève des parties de messages alternativement sur chaque voie à faibles débits pour former un signal à hauts débits ; le multiplexage temporel statistique, où les prélèvements sur chaque voie se font en fonction de l'activité réelle constatée de cette voie et non plus par rotation ; le multiplexage en fréquence (ou MRF, Multiplexage à répartition de fréquence) où on alloue à chaque voie une partie des fréquences disponibles et où toutes les voies sont donc transmises simultanément.

Retour Sommaire Suite