Vous êtes ici : Rapports > Rapports d'information



Retour Sommaire Suite

Developper la francophonie grace a internet

Le facteur "langue" joue aussi; j'ai appris cependant récemment que 95% des serveurs étaient en langue anglaise il y a un an et demi; depuis, le chiffre est tombé à 70%; derrière l'anglais, on trouve maintenant les langues germaniques pour à peu près 13%, les langues romanes pour 12%, les 5% restant représentant l'ensemble des autres langues; donc, j'ai l'impression qu'il y a un mouvement et que le facteur "anglais" va s'atténuer un peu comme frein au développement d'Internet; Internet est un élément de conquête pour la francophonie: les pays francophones sont nombreux à demander aux Universités françaises de leur envoyer des livres (j'ai pu constater de visu que ce sont souvent des livres dépassés!!) : je leur dis: "non, ce n'est pas la première priorité; passez tout de suite dans l'univers Internet; vous aurez ainsi la possibilité d'avoir accès en temps réel à la documentation vivante et actuelle"; voilà une mesure à prendre: favoriser le développement d'Internet dans les pays francophones; une autre mesure est de donner rapidement aux internautes des outils faciles de fabrication de serveurs, de sorte qu'il y ait de plus en plus de serveurs en langue française.

Pour un terminal peu coûteux compatible avec internet et le minitel

Le coût des PCs: les PCs disponibles sur le marchés donnent encore un vaste horizon de croissance à Internet puisqu'il y a trois à quatre fois plus de PC que d'usagers d'Internet: il y a, grosso modo, 70 millions d'internautes et 210 millions de PC dans le monde; la croissance du nombre de PC est de 20% annuel, pour 100% en ce qui concerne Internet; les deux courbes ne se rejoindraient que dans 4 ou 5 ans. D'un autre côté, les PC n'atteindront pas certaines couches de la population, car ils sont trop compliqués et trop chers pour un usage de "premier niveau"; il y a là certainement une initiative à prendre qui viserait à définir ce que pourrait être le terminal Internet le plus adapté au plus grand nombre de français.

Le coût des télécommunications: c'est un autre frein à l'usage d'Internet même si sa diminution est réelle et effective depuis la mi-97.

Internet dans les entreprises

Le retard français est important dans les entreprises ; là aussi, il y a une sensibilisation à faire du rôle que peut jouer Internet, au sein de l'entreprise (intranet), pour les relations avec clients et/ou fournisseurs (extranet) mais aussi pour l'accès libre aux informations ou aux logiciels du domaine public. Ce "domaine public" est appelé à jouer un rôle considérable pour permettre aux entreprises de trouver des "produits" très performants et pour lesquels le marketting s'est fait (presque) tout seul.

Retour Sommaire Suite



Haut de page
Actualités | Travaux Parlementaires | Vos Sénateurs | Europe et International | Connaître le Sénat | Recherche
Liste de diffusion | RSS | Contacts | Recrutement | Plan | Librairie | FAQ | Mentions légales | Accessibilité | Liens | Ameli