Allez au contenu, Allez à la navigation



 

    retour sommaire suite

3. La poursuite des réformes d'organisation

La dissolution du service de l'aéronautique navale, dont les activités de maîtrise d'ouvrage ont été transférées à la SIMMAD (structure interarmée de maintien en condition opérationnelle des matériels aéronautiques de la défense) en 2003, a été décidée, avec effet au 1er janvier 2006, ses fonctions étant réparties entre un établissement technique de l'aviation navale, créé sur le site de Toussus-le-Noble pour les activités aéronautiques, techniques et informatiques, la direction du Commissariat de la marine pour les activités financières et contractuelles, la tutelle organique des entrepôts principaux de l'aéronautique navale et des services ravitaillement des bases d'aéronautique navale et porte-avions ainsi que les activités de maîtrise d'oeuvre de la distribution des rechanges aéronautiques, et le pilotage de ces actions vis-à-vis de la SIMMAD et du commandement de l'aviation navale (ALAVIA).

Le fonctionnement de la SIMMAD devrait être réformé, suivant les conclusions du rapport d'audit de la fonction de maintien en condition opérationnelle des matériels aériens pour améliorer les coûts, les procédures et les circuits logistiques.

Un audit comparable est en cours sur le service de soutien de la flotte qui devrait permettre d'évaluer le choix fait par la marine, avec la création du SSF, de reprendre en son sein, certaines activités et certains personnels de DCN pour satisfaire ses besoins en matière de maintien en condition opérationnelle.

    retour sommaire suite