Allez au contenu, Allez à la navigation



Projet de loi de finances pour 2010 : Enseignement scolaire

 

2. Des coopérations à renforcer

Les remarques précédentes témoignent à l'envi du rôle d'avant-garde que sait jouer l'enseignement agricole. C'est pourquoi une coopération plus étroite avec l'éducation nationale a tout son sens. Elle permettrait à la fois d'accélérer la diffusion des bonnes pratiques pédagogiques et administratives, tout en générant des économies grâce à la mutualisation des moyens.

Votre rapporteur a l'espoir que cette voie permettra de regagner des marges de manoeuvre budgétaires pour l'enseignement agricole avant que ne soit menacée sa capacité d'innovation. La mutualisation de moyens devra néanmoins impérativement respecter la singularité de la culture propre à chacun de ces deux systèmes d'enseignement.

Le ministère de l'agriculture s'est engagé à encourager les partenariats au niveau régional entre les DRAAF et les recteurs. Votre rapporteur se réjouit du développement sur le terrain de ces coopérations, qu'elle estime particulièrement souhaitables, tout en espérant qu'elles prendront un tour plus systématique et formalisé.

Outre leur intérêt du point de vue de la gestion administrative et budgétaire, elles permettront également de mieux faire connaître l'enseignement agricole et de développer ainsi l'orientation vers ces filières, tout en offrant la possibilité de construire des passerelles.

L'apprentissage des langues, l'information et l'orientation des élèves constituent des domaines dans lesquels des actions concrètes pourraient être rapidement menées. Il pourrait également être envisagé de progresser encore dans l'organisation des concours de recrutement et des épreuves d'examen nationaux. La voie de l'expérimentation préalable permettrait, dans certaines académies pilotes, d'enraciner une culture approfondie de dialogue et d'échange.

* *

*

Compte tenu de l'ensemble de ces observations, votre rapporteur émet donc un avis défavorable à l'adoption des crédits de la mission interministérielle « Enseignement scolaire », le budget du programme 143 « Enseignement technique agricole » n'ayant pas été maintenu à un niveau approprié.