Allez au contenu, Allez à la navigation

Projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2014

6 novembre 2013 : Sécurité sociale ( avis - première lecture )

C. LE RETOUR DE LA CROISSANCE APRÈS 2015

Pour la suite de la période de programmation des finances publiques, le Gouvernement prévoit une croissance du PIB de 1,7 % en 2015 et de 2 % en 2016 et 2017. Ce scénario résulterait d'un phénomène de rattrapage au cours duquel le PIB effectif convergerait avec le PIB potentiel après s'en être fortement écarté en raison de la crise, ce que met en évidence l'importance de l'écart de production (cf. tableau ci-après).

Tableau n° 3 : Principaux indicateurs du scénario économique 2013-2017

(évolution en %)

 

2012

2013

2014

2015

2016

2017

PIB (volume)

0,0

0,1

0,9

1,7

2,0

2,0

Déflateur du PIB

1,5

1,6

1,4

1,7

1,7

1,7

IPC (hors tabac)*

1,9

0,8

1,3

1,75

1,75

1,75

Masse salariale privée

1,7

1,3

2,2

3,5

4,0

4,0

PIB potentiel

1,3

1,4

1,5

1,5

1,6

1,6

Ecart de production (en % du PIB potentiel)

-1,6

-2,9

-3,5

-3,3

-2,9

-2,5

* Indice des prix à la consommation (IPC) hors tabac.

Source : RESF annexé au projet de loi de finances pour 2014

Dans ces conditions, le Gouvernement anticipe une progression de la masse salariale de 3,5 % en 2015 et de 4 % en 2016. A titre de rappel, la masse salariale privée avait cru de 4,9 % en 2007, soit avant l'éclatement de la crise économique16(*).


* 16  Direction des statistiques, des études et de la prévision de l'ACOSS, « L'emploi dans le secteur privé en 2011 : une année en demi-teinte », Acoss Stat, n° 152, juin 2012.