Allez au contenu, Allez à la navigation



Projet de loi de finances pour 2010 : Aide publique au développement. Compte de concours financier accords monétaires internationaux et compte de concours financier prêts à des Etats étrangers

 

2. L'état d'avancement contrasté des « Objectifs du Millénaire pour le développement »

Les huit « Objectifs du Millénaire pour le développement » (OMD), adoptés par la communauté internationale en 20003(*) en vue de résultats pour 2015, constituent un facteur important de mobilisation internationale, en particulier pour la structuration de l'aide française. Le bilan actuel de ces objectifs très ambitieux s'avère contrasté (cf. le tableau ci-après).

Il est acquis que les OMD ne seront pas atteints partout, alors que le creusement des inégalités, sur un même continent et au sein des grands pays émergents, apparaît comme un fait majeur du monde contemporain.

Etat d'avancement des « Objectifs du Millénaire pour le développement »*

OMD 1

« Eliminer l'extrême pauvreté et la faim »

En 2005, 1,4 milliard de personnes vivaient avec moins de 1,25 dollar par jour, soit environ un quart de la population des pays en développement, contre 42 % en 1990. L'Asie orientale et l'Asie du Sud-Est voient la proportion de personnes vivant sous le seuil de pauvreté descendre respectivement à 16 % et 19 %, contre 60 % et 39 % en 1990. En Afrique, le nombre de pauvres extrêmes a augmenté de 100 millions de personnes, mais la proportion a diminué depuis 2000 passant de 58 % à 51 %. En 2009, à la suite de la flambée des prix alimentaires en 2008 puis de la crise économique, selon la FAO, un milliard de personnes souffrent de la faim (98 % vivent dans les pays en développement).

OMD 2

« Assurer une éducation primaire

pour tous »

47 pays sur 163 ont réalisé l'initiative « Education primaire pour tous », les projections tablant sur 20 pays supplémentaires d'ici 2015. Cependant, en 2005, 72 millions d'enfants n'ont pas accès à l'école primaire. En Afrique sub-saharienne, 40 % des enfants n'atteignent pas la fin du cycle primaire. Un enfant sur cinq en âge d'être en cycle secondaire est encore scolarisé en cycle primaire. Lors du sommet franco-britannique de mars 2008, la France et le Royaume Uni se sont engagés à scolariser chacun 8 millions d'enfants supplémentaires dans les prochaines années.

OMD 3

« Promouvoir l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes »

En 2006, la proportion d'enfants en âge d'être scolarisés au primaire mais ne l'étant pas était de 20 % pour les filles (72 millions) contre 17 % pour les garçons. Les écarts les plus importants se trouvent en Asie du Sud (29 % contre 22 %) et en Océanie (26 % contre 18 %). La présence des femmes dans les Parlements progresse, atteignant 18 % en moyenne dans les pays en développement en 2006, contre 13 % en 1990. En la matière, les pays développés enregistrent une moyenne de 21 %.

OMD 4

« Réduire de deux-tiers la mortalité des enfants de moins de cinq ans »

En 2005, 10 millions d'enfants sont morts avant l'âge de cinq ans. Le taux de mortalité dans les régions en développement a chuté mais reste élevé : 83 pour 1000 en 2007, contre 106 pour 1000 en 1990. L'objectif est fixé à 35 pour 1000 en 2015. L'Afrique sub-saharienne, où vivent 20 % des enfants de moins de cinq ans, représente 50 % des décès.

OMD 5

« Réduire de trois-quarts le taux de mortalité maternelle »

La plupart des pays à revenu moyen connaît une forte réduction des décès maternels, mais la disparité entre villes et campagnes s'avère très grande : une enquête menée dans 33 pays en développement montre que, lors d'un accouchement, les citadines ont trois fois plus de chances de bénéficier de l'aide d'un personnel compétent que les femmes vivant en zone rurale. En Afrique sub-saharienne, les accouchements assistés étaient de l'ordre de 45 % en 2005, contre 42 % en 1990. En 2007, les financements de l'AFD ont permis d'assister médicalement 889.000 accouchements.

OMD 6

« Combattre le VIH, le paludisme et d'autres maladies »

En 2005, 2,8 millions de personnes sont mortes du sida, dont 2 millions en Afrique sub-saharienne. Toutefois, la prévalence dans cette région se stabilise (autour de 6 % avec une tendance à la baisse), fruit des efforts de prévention. En juin 2009, 3,5 millions de personnes vivant dans les pays en développement bénéficiaient d'une thérapie anti-rétrovirale, soit une couverture de 30 % des besoins estimés en termes de traitement. Le paludisme concerne aujourd'hui 40 % de la population mondiale : on dénombre un million de morts et 300 millions d'accès palustres par an, dont 90 % en Afrique.

OMD 7

« Assurer un environnement durable »

La cible sur l'eau potable devrait être atteinte à l'échelle mondiale, grâce aux progrès réalisés en Chine, en Inde et au Brésil même si 900 millions de personnes n'avaient toujours pas accès à un point d'eau potable en 2008, contre 1,1 milliard de personnes en 2007. En revanche, la cible sur l'assainissement ne sera pas atteinte. Une population estimée à 2,5 milliards de personnes ne bénéficiait pas d'assainissement en 2008, contre 2,6 milliards en 2007. En 2005, un urbain sur trois habitait dans un taudis, contre un sur deux en 2000. Enfin, chaque année, 13 millions d'hectares de forêts naturelles sont détruits et convertis en terres agricoles. Cette déforestation est à l'origine de 20 % des émissions mondiales de CO2 et a des effets néfastes sur le cycle de l'eau, l'érosion des sols et la diversité biologique. On craint l'extinction de 25 à 50 % des espèces d'ici à la fin du siècle.

* Hors OMD 8, relatif aux partenariats pour le développement.

Source : ministère des affaires étrangères et européennes

* 3 Déclaration du Millénaire, résolution adoptée par l'Assemblée générale des Nations Unies le 8 septembre 2000.