Allez au contenu, Allez à la navigation



Projet de loi de finances pour 2012 : Ville et logement

17 novembre 2011 : Budget 2012 - Ville et logement ( rapport général - première lecture )
2. L'évolution des dotations

Les crédits du programme, constitués à 93 % de dépenses d'intervention, sont en baisse, respectivement de 14 % pour les autorisations d'engagement et 12 % pour les crédits de paiement.

Evolution des crédits du programme 147

(en euros)

Actions

AE

CP

LFI 2011

PLF 2012

Evolution

LFI 2011

PLF 2012

Evolution

1. Actions territorialisées et dispositifs spécifiques de la politique de la ville

366 379 400

362 002 843

-1,2 %

365 879 400

361 802 843

-1,1 %

2. Revitalisation économique et emploi

222 159 500

144 828 502

-34,8 %

222 159 500

144 828 502

-34,8 %

3. Stratégie, ressources et évaluation

23 601 500

24 027 199

1,8 %

23 001 500

24 169 309

5,1 %

4. Rénovation urbaine et amélioration du cadre de vie

6 173 713

3 500 000

-43,3 %

7 327 619

16 100 000

119,7 %

5. « Grand Paris »

5 946 770

1 500 000

-74,8 %

5 946 770

1 500 000

-74,8 %

Total

624 260 883

535 858 544

-14,2 %

624 314 789

548 400 654

-12,2 %

Source : projet annuel de performances « Ville et logement » annexé au projet de loi de finances

Par rapport aux montants de la loi de finances initiale pour 2011, la diminution des crédits représente 88 millions d'euros en AE et 75,9 millions en CP.

Près de 63 % de cette réduction (47,5 millions d'euros) résulte de la baisse des compensations d'exonérations de charges sociales dans les zones franches urbaines en raison de la réforme opérée en 201014(*).

En revanche, les crédits destinés aux missions territorialisées de l'ACSé sont stabilisés et la priorité est mise sur les domaines de la prévention de la délinquance, l'éducation et l'emploi. En particulier, le dispositif Adultes relais est préservé et la dotation du programme « Réussite Educative » prévoit une augmentation de 4,2 %, soit 3,4 millions d'euros.

Programme 147 « Politique de la ville et Grand Paris »

Répartition des crédits 2012 à structure constante 2011

(en milliers d'euros)

 

LFI 2011

Répartition 2012

AE

CP

AE

CP

Politique de la ville et Grand Paris

624 260 883

624 314 789

535 858 544

548 400 654

SG-CIV total

210 372 413

209 282 700

128 355 701

128 297 811

SG-CIV fonctionnement des services

2 300 000

2 300 000

2 267 199

2 269 309

SG-CIV mission d'intervention

9 872 413

9 282 700

4 760 000

4 900 000

SG-CIV ex FIV et GPV-ORU

500 000

0

200 000

0

SG-CIV exonérations ZFU / ZRU

197 700 000

197 700 000

121 128 502

121 128 502

EPIDE SCSP(*)

24 400 000

24 400 000

23 700 000

23 700 000

ACSE total

379 159 700

379 159 700

382 302 843

382 302 843

ACSE SCSP

11 300 000

11 300 000

11 000 000

11 000 000

ACSE mission d'animation

18 100 000

18 100 000

10 640 000

10 640 000

ACSE mission d'intervention territoriale
(y compris crédits Outre-mer en 2012)

190 159 700

190 159 700

194 162 843

194 162 843

ACSE mission d'intervention nationale 1 : réussite éducative

83 000 000

83 000 000

85 000 000

85 000 000

ACSE mission d'intervention nationale 2 : adultes-relais

76 600 000

76 600 000

76 000 000

76 000 000

ACSE FIPD

   

5 500 000

5 500 000

ANRU SCSP

0

0

0

0

ANRU interventions (collèges dégradés)

4 382 000

5 525 619

0

12 600 000

SGP SCSP / AiGP

5 946 770

5 946 770

1 500 000

1 500 000

(*) subvention pour charge de service public

Source : réponse au questionnaire budgétaire


* 14 La loi de finances pour 2009 a plafonné le niveau de salaire ouvrant droit à exonération de cotisations sociales dans les ZFU à 1,4 SMIC et a prévu une exonération dégressive jusqu'à un seuil de 2,4 SMIC en 2010 et 2 SMIC en 2011.