Allez au contenu, Allez à la navigation

19 novembre 1998 : Budget 1999 - Culture et communication ( rapport général - première lecture )

 

Retour Sommaire Suite

IV. EXAMEN EN COMMISSION

Au cours d'une seconde séance, tenue dans l'après-midi, la commission a tout d'abord procédé, sur le rapport de M. Yann Gaillard, rapporteur spécial, à l'examen des crédits de la culture pour 1999.

A l'issue de cet exposé, M. Alain Lambert, président, est intervenu pour féliciter le rapporteur spécial pour la clarté de son analyse et pour évoquer la mémoire de son prédécesseur, M. Maurice Schumann.

Répondant à M. Denis Badré, qui dénonçait le flou du processus de déconcentration en matière culturelle, l'inefficacité de certains services et les craintes des milieux musicaux, à M. Jacques Chaumont qui lui demandait son sentiment sur la crise de la Bibliothèque de France, ainsi qu'à M. Philippe Marini, rapporteur général, qui l'interrogeait sur l'enseignement de l'architecture et la situation de la réunion des musées nationaux (RMN), M. Yann Gaillard, rapporteur spécial, a, notamment, apporté les éléments d'information suivants :

- l'augmentation considérable du nombre d'architectes, qui a plus que triplé en trente ans, avait conduit le ministère à suspendre certains projets régionaux et à envisager une réduction du nombre d'écoles d'architecture ;

- la situation de la Réunion des Musées Nationaux (RMN) s'était considérablement améliorée, même si certaines de ses activités commerciales restaient encore déficitaires ;

- les difficultés informatiques auxquelles doit faire face la Bibliothèque nationale de France devraient finir par trouver une solution, mais le problème venait d'une mauvaise conception de l'ensemble du bâtiment ;

- il y a un problème d'efficacité de l'action administrative qui ne manquerait pas d'être évoqué au cours de la discussion du budget en séance publique, mais qu'il s'interdisait en ce qui concerne la politique musicale, de substituer son appréciation à celle du ministre.

Enfin, à la demande de M. Alain Lambert, président, il a confirmé qu'il acceptait de reprendre le projet de rapport d'information sur le marché de l'art en France. La commission a pris acte de cette déclaration.

A l'issue de ce débat, la commission a voté, sur proposition du rapporteur spécial, deux amendements réduisant les crédits des titres III et IV et adopté le budget de la culture ainsi modifié.

Retour Sommaire Suite