Vous êtes ici : Rapports > Rapports d'information


Retour Sommaire Suite

3. Les moyens spécifiques alloués aux ZEP

Les ZEP bénéficient de moyens importants. L'attribution de postes supplémentaires permet d'assurer un encadrement adapté à la spécificité du public scolaire des ZEP, d'alléger les effectifs dans les classes et d'accueillir les enfants dès 2 ans : 3.995 postes, soit un coût de 685,86 millions de francs pour 1998. Des crédits pédagogiques plus élevés en ZEP que dans l'ensemble des écoles et établissements sont inscrits au budget du ministère de l'éducation nationale, de la recherche et de la technologie afin de permettre aux écoles et aux établissements concernés de mener une action renforcée en direction de leur public : 83,86 millions de francs en crédits spécifiques ZEP sont inscrits au budget de l'enseignement scolaire.

En outre, un dispositif institué pour promouvoir la carrière des personnels permet le versement d'une indemnité de sujétions spéciales pour les enseignants, les personnels de direction et d'éducation qui exercent en ZEP, soit 276,67 millions de francs pour le premier degré et 261,95 millions de francs pour le second degré en 1998.

Le projet de budget pour 1999 prévoit une augmentation de 3.000 bénéficiaires supplémentaires de l'indemnité de sujétions spéciales au titre des ZEP, partagés entre le premier et le second degré.

Retour Sommaire Suite


Haut de page
Actualités | Travaux Parlementaires | Vos Sénateurs | Europe et International | Connaître le Sénat | Recherche
Liste de diffusion | RSS | Contacts | Recrutement | Plan | Librairie | FAQ | Mentions légales | Accessibilité | Liens | Ameli