Allez au contenu, Allez à la navigation

DURIEUX Emile

Ancien sénateur du Pas-de-Calais

Election

  • Elu le 26 avril 1959
  • Réélu le 26 septembre 1965
  • Réélu le 22 septembre 1974
  • Fin de mandat le 2 octobre 1983 (ne se représente pas)

Situation en fin de mandat

  • Membre de la commission des affaires économiques
  • Membre du Groupe Socialiste

Extraits de la table nominative :

Biographie

1940-1958  (Extrait du Dictionnaire des parlementaires français)

1940-1958

DURIEUX (Emile)

Né le 13 mai 1905 à Bertincourt (Pas-de-Calais)

Sénateur du Pas-de-Calais de 1948 à 1958

La famille d'Emile Durieux exploite à Bertincourt une exploitation agricole depuis plusieurs générations : lui-même se consacre à la gestion du domaine familial sous la direction de son père, Georges, qui est également maire et conseiller général de Bertincourt.

Le décès de Georges Durieux coincide avec l'occupation du pays : Emile s'efforce de poursuivre sa tâche en direction de ses concitoyens, notamment en veillant à ce que le ravitaillement des citadins, et des personnes nécessiteuses, soit toujours correctement assuré.

Ce dévouement lui vaut l'estime de la population, qui le fait succéder à son père à la mairie, et au conseil général, en 1945. Il devient également vice-président de l'association des maires du Pas-de-Calais.

Il est aussi porté à la présidence de l'Office agricole départemental, et à celle de la Fédération départementale des exploitants agricoles, et siège au conseil d'administration de la Caisse de crédit agricole, et de la Mutualité agricole.

Cette forte implantation locale le conduit à se présenter, dans le Pas-de-Calais, le 7 novembre 1948, aux élections au Conseil de la République, en troisième position de la liste d'Union républicaine et socialiste, conduite par Bernard Chochoy.

Avec 1 192 voix sur 2 949 suffrage exprimés, cette liste remporte alors trois des six sièges à pourvoir.

Il est réélu le 18 mai 1952, toujours en troisième position sur la même liste qui, avec 1 302, voix sur 2 930 suffrages exprimés, conserve ses trois sièges.

Au Conseil de la République, il s'apparente au groupe socialiste, et siège à la Commission de l'agriculture et à la Commission des affaires économiques.

La plupart de ses interventions portent, naturellement, sur les problèmes agricoles : production agricole, congés payés des jeunes travailleurs agricoles, aménagements fiscaux en matière de bénéfices agricoles et de revenus fonciers (1949), carburant agricole à prix réduit, production de blé, disparité entre prix industriels et agricoles (1951), production des oléagineux métropolitains (1952), fabrication des pâtes alimentaires, et budget de l'agriculture pour 1954 (1953), organisation des marchés, et le régime de l'allocation vieillesse agricole (1954). Il s'exprime également sur la majoration de certaines prestations familiales, la composition et le fonctionnement du Conseil économique (1951), la circulation routière (1952), et le redressement économique et financier (1953).

Réélu maire de Bertincourt en 1953, il accède le 29 avril 1955 à la présidence du conseil général du Pas-de-Calais.

L'importance de ses fonctions locales absorbe à compter de cette date une part importante de son activité.

Emile Durieux intervient cependant sur le mode de paiement des fermages, la politique agricole du Gouvernement et les difficultés des usines productrices de lin (1956), ainsi que sur l'organisation de la production betteravière, les difficultés de l'industrie sucrière, le moratoire pour le paiement des fermages, et le marché de l'orge (1957).

En 1958, il intervient dans des débats consécutifs à plusieurs de ses questions orales sur les bases d'imposition agricole, l'augmentation du prix des carburants agricoles, la prime pour la recalcification des terres, les prix de stockage de l'orge, les taxes sur les véhicules agricoles, et les mesures de protection contre la fièvre aphteuse.

Les 2 et 3 juin 1958, il vote pour les pleins pouvoirs, et pour la révision constitutionnelle.

Le 8 juin 1958, les trois sénateurs socialistes sortants, dont Emile Durieux, sont réélus dans le Pas-de-Calais. La situation est identique le 26 avril 1959.

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Photo de M. Emile DURIEUX, ancien sénateur
Appartenance politique
Membre du Groupe Socialiste
Etat-civil
Né le 13 mai 1905
Décédé le 5 mai 1995
Profession
Agriculteur
Département
Pas-de-Calais