Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Entretien exceptionnel au Sénat avec SRI SRI RAVI SHANKAR, Grand Maître spirituel indien


Jeudi 20 octobre 2016

À l’initiative de M. François MARC (Finistère – Socialiste et Républicain), Président du groupe interparlementaire d’amitié France-Inde du Sénat, un entretien a été organisé le mercredi 19 octobre 2016 avec SRI SRI RAVI SHANKAR, Grand Maître spirituel indien, "ambassadeur du soft power indien", sur le thème du rôle du dialogue interconfessionnel et interculturel pour une meilleure cohésion sociale.

Outre l’Ambassadeur de l’Inde en France, S.E. le Dr Mohan KUMAR, se sont joints à cet échange des membres de trois autres groupes d’amitié - France-Pakistan, présidé par M. Pascal ALLIZARD (Calvados - Les Républicains), France-Tibet, présidé par M. Michel RAISON (Haute-Saône – Les Républicains), et France-Népal - à la fois géographiquement proches et intéressés par cette thématique.

Élevé dans la tradition du Mahatma GANDHI, créateur de la Fondation de l’Art de Vivre et de l’Association internationale pour les Valeurs humaines, SRI SRI RAVI SHANKAR est un fervent défenseur de la non-violence, approche à la fois individuelle et collective, la mieux à même d’apporter l’harmonie dans la société.

Selon lui, les problèmes de pauvreté, d’illettrisme, d’idées archaïques véhiculées dans certaines régions du monde, sont les principaux obstacles au dialogue, à la vraie justice sociale et à l’harmonie auxquels les êtres humains aspirent. "Il faut changer le fait qu’aujourd’hui, l’agressivité est une passion chez certains jeunes, qui vivent avec la frustration, la colère et le chômage. Il faut à nouveau attacher sa fierté à la non-violence, leur apprendre à changer de perspective, à être plus calmes et créatifs dans la société, à faire l’apprentissage de la sagesse", a-t-il ajouté.

En réponse aux nombreuses questions des sénateurs sur ses actions en France et dans le monde, il a illustré les résultats très constructifs des médiations conduites par lui-même et par ses équipes dans des zones de tension ou de conflit, comme par exemple en Colombie, au Pakistan, au Tibet, au Sri Lanka ou encore au Cachemire.

Relayant le sentiment des parlementaires présents, le Président François MARC a salué en leur nom "le porteur d’avenir, de paix et d’espérance".

Composition du groupe d’amitié France-Inde :
www.senat.fr/groupe-interparlementaire-amitie/ami_618.html

    Contact(s) presse :