Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Aggravation de la crise au Nicaragua : le groupe d’amitié France – Mexique et pays d’Amérique centrale appelle à l’arrêt immédiat des violences


Vendredi 20 juillet 2018

Au nom du groupe interparlementaire d’amitié France - Mexique et pays d’Amérique centrale, MM. les Sénateurs Daniel Laurent (Les Républicains - Charente-Maritime), Président du groupe, et Claude Raynal (Socialiste et Républicain - Haute-Garonne), Président délégué pour l’Amérique centrale, condamnent l’aggravation des attaques visant ces derniers jours au Nicaragua des groupes de religieux et d’étudiants qui manifestent contre le gouvernement.

Le groupe d’amitié, qui a recueilli le témoignage d’étudiantes nicaraguayennes et s’est entretenu avec des représentants d’Amnesty International France, déplore l’intervention de groupes paramilitaires lourdement armés.

Il appelle à donner au groupe interdisciplinaire d’experts indépendants mandaté par la Commission interaméricaine des droits de l’homme l’ensemble des moyens nécessaires à l’accomplissement de son enquête sur ces faits de violence.

Réclamant la protection de la population civile, le groupe d’amitié invite les parties prenantes à une reprise du dialogue pour trouver une issue pacifique à la crise qui a déjà causé la mort de plus de 300 personnes et en a blessé plus de 2 000 autres.

 

Pour consulter la liste des membres du groupe d’amitié
France – Mexique et pays d’Amérique centrale :

 http://www.senat.fr/groupe-interparlementaire-amitie/ami_643.html

Contact(s) presse :