Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Innovation de défense : dépasser l’effet de mode

Le Sénat juge indispensable de consolider l’Agence de l’innovation de défense et de rendre plus agiles les achats d’équipements militaires pour mieux capter l’innovation


Samedi 13 juillet 2019

Le besoin d’innovation n’a jamais été aussi criant dans les armées, à l’heure où le monde civil semble parfois en avance sur le monde militaire.

C’est le constat que fait la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées du Sénat, présidée par Christian CAMBON (LR - Val-de-Marne) dans son rapport sur l’innovation et la défense, adopté mercredi 10 juillet.

Le co-rapporteur Cédric PERRIN (LR - Territoire de Belfort) regrette : "Alors que  la loi de programmation militaire affiche une volonté d’innovation, l’essentiel de l’augmentation des crédits n’interviendra qu’à mi programmation, pour n’atteindre 1 milliard d’euros qu’à l’horizon  2022 !".

Dès lors, l’écosystème de l’innovation de défense doit être rendu plus performant.

"Il faut consolider  la nouvelle Agence de l’innovation de défense" estime Jean-Noël GUERINI (RDSE - Bouches-du-Rhône) co-rapporteur.

Dans ce contexte, le rapport formule 12 recommandations pour améliorer à la fois le pilotage et le financement de l’innovation de défense, et en renforcer les acteurs.

 Lire le billet de l'Espace presse

 

 

 

 

    Contact(s) presse :